Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Pays-Bas-République tchèque (0-2) : les tops et flops

pays-bas-republique-tcheque-celebration
Publié le 27/06 par Marius Cassoly Icon Sport

Réduits à 10 après l'expulsion de Matthijs de Ligt, les Pays-Bas se sont inclinés face à la République tchèque (0-2) ce dimanche soir en huitième de finale de l'Euro 2021. Les Hollandais sont éliminés, les Tchèques filent en quart de finale. Retrouvez les tops et flops de la rencontre.

Les tops

Le plan de jeu tchèque

Face à des Pays-Bas supérieurs sur le papier, Jaroslav Silhavy, le sélectionneur de la République tchèque, n'a pas baissé la garde. Les coéquipiers du superbe Antonin Barak, maître de la maison, ont regardé les Hollandais dans les yeux, et ce dès les premiers instants de la rencontre par l'intermédiaire d'un gros pressing, tandis que le bloc tchèque a su contenir les offensives adverses tout au long du match, à l'image d'un Tomas Kalas impérial en défense centrale.

Le décisif Tomas Holes

Si c'est bien le collectif tchèque qui doit être mis en valeur, le milieu défensif Tomas Holes a pesé dans la moité de terrain adverse. C'est lui qui guide la République tchèque vers la victoire avec une belle tête à bout portant à la 68e minute, avant de surgir quelques minutes plus tard à la retombée d'un mauvais dégagement néerlandais et de servir très justement Patrik Schick, auteur du second but tchèque.

Denzel Dumfries dans la lignée de la phase de poules

Après une phase de poules brillante, Denzel Dumfries s'est à nouveau distingué lors de ce huitième de finale, et ce dans les deux moitiés du terrain. Offensivement, le joueur de 25 ans a multiplié les courses et les appels en profondeur, adepte du dépassement de fonction permanent. Défensivement, le latéral du PSV Eindhoven a été propre, repoussant une belle occasion tchèque à la 64e minute. Si Dumfries n'a toutefois pas pu éviter la sortie de route de sa nation, il a livré une belle compétition qui lui permettra sans aucun doute de faire monter sa cote sur le marché des transferts notamment.

Les flops

De Ligt saborde les siens

Pourtant solide défensivement dans sa surface en début de rencontre - à l'image de son gros retour dans les pieds de Barak à la 38e minute de jeu - Matthijs de Ligt a laissé trainer sa main lors d'un duel avec Patrik Schick, peu avant l'heure de jeu, à l'entrée de sa propre surface de réparation. Si Sergey Karasev, l'arbitre russe du soir, a dû faire appel à la VAR, sa décision finale a été logique : carton rouge pour le défenseur central néerlandais. Déjà en difficulté, les Pays-Bas ont dû évoluer à 10 contre 11 durant plus de trente minutes. Ou comment saborder les siens.

Depay-Wijnaldum, duo fantôme

Memphis Depay-Georgino Wijnaldum : le duo a porté les Pays-Bas lors de la phase de poules, il aura été fantomatique sur la pelouse de la Puskas Arena. Paralysés par le bloc adverse, les deux joueurs n'ont pas eu leur influence habituelle dans le secteur offensif, ne tentant qu'un seul tir à eux deux. Un match sans. Un rendez-vous manqué.