Rumeurs
Officiel

Rennes : Les 5 recrues idéales pour le mercato d’hiver

Florian Maurice, homme du mercato rennais
Publié le par Clément Vales Icon Sport

En dépit d’un mercato estival jugé séduisant sur le papier par grand nombre, le Stade Rennais vit un début de saison galère en Ligue 1 où il pointe à une peu reluisante 13ème place au tiers du championnat. Au-delà des résultats, c’est aussi le contenu du jeu breton qui inquiète. Pourtant habitués à être protagonistes ces dernières années, les Rennais semblent apathiques. La rédaction Daily Mercato propose cinq idées de recrues pouvant relancer les Rouge et Noir.

En pleine crise de résultats, le Stade Rennais a connu une trêve internationale particulièrement mouvementée. Bruno Genesio parti, Julien Stéphan est arrivé pour lui succéder. Durant quelques jours, l'incertitude a plané quant à la continuité du directeur sportif. Finalement, Florian Maurice a fait le choix de rester. Mais le dirigeant, critiqué pour son dernier mercato, sera attendu au tournant en janvier. 

Principalement pointée du doigt, la vulnérabilité de la jeune défense rennaise (16 buts encaissés en L1). L'été dernier, la décision avait été prise de faire l’impasse sur une recrue de poids dans ce secteur. Désormais, renforcer l'arrière-garde semble être le dossier prioritaire. Mais la ligne offensive n’est pas en reste puisqu’une arrivée pourrait être enregistrée d’ici le 31 janvier prochain afin de pallier aux possibles absences de Gouiri et Salah durant la CAN. Voici cinq idées de joueurs que Rennes pourrait voir débarquer en se montrant malin sur le marché.

Clément Lenglet, défenseur central, prêté à Aston Villa (fin de contrat au Barça : juin 2024)

S’il a pris part à l’intégralité des rencontres de Ligue Europa Conference, Clément Lenglet n’a toujours pas foulé les pelouses de Premier League, cette saison. Prêté pour une seconde année consécutive en Angleterre par Barcelone, l’international français (15 sélections) a vu son temps de jeu être drastiquement réduit à Aston Villa, en comparaison avec sa dernière expérience chez les Spurs de Tottenham. Acceptera-t-il une saison entière de la sorte ? À 28 ans, la carrière de l’ancien Nancéiens nécessite un nouveau couple boost. À Rennes, son expérience certaine pourrait servir.

Simon Kjaer, défenseur central, AC Milan (fin de contrat : juin 2024)

Bien qu’il ne soit plus le premier nom aligné par Stefano Pioli au moment de composer la charnière de son Milan, Simon Kjaer jouit d’une grosse expérience et pourrait représenter un choix intéressant pour le Stade Rennais. Âgé de 34 ans, le Danois a connu pas moins de six championnats européens au long de sa carrière. Pas épargné par les blessures ces derniers temps, un retour en Ligue 1 après son pasage au LOSC pourrait être un joli challenge de fin de carrière.

Tomas Holes, défenseur central, Slavia Prague (fin de contrat : juin 2026)

Du haut de ses 30 ans, Tomas Holes coche la case "expérience" avec succès. Bien qu’il n’ait jamais évolué en dehors des frontières de sa République tchèque natale, l’international aux 24 capes se distingue par son sens du marquage, son leadership et son gros caractère. Son club, le Slavia Prague, actuellement second du championnat local et lancé dans la course au titre, laissera-t-il partir l’un de ses hommes forts valorisé à hauteur de 3,5 millions d’euros par le site Transfertmarkt ?

Nahuel Bustos, attaquant , CA Talleres (fin de contrat : juin 2025)

Capable d’évoluer en pointe comme sur un côté, l’Argentin de 25 ans avait fait l’objet d’un achat par Manchester City en 2020, avant que celui-ci ne le prête successivement à Gérone, Sao Paulo puis Talleres, son club formateur en Argentine. De retour définitivement dans l’un des clubs de la ville de Cordoba, Bustos est un joueur fin techniquement, capable d’éliminer sur un dribble et attirer par le but. L'attaquant de 25 ans est évalué à 4,5 millions d'euros.

Hugo Ekitiké, attaquant, PSG (fin de contrat : juin 2027)

Et si le Stade Rennais tentait le coup Ekitiké, black-listé depuis le mois d’août et son refus de quitter le club de la capitale pour faire place à la dernière recrue parisienne, Randal Kolo Muani. Pour l’attaquant de 21 ans, la situation est préoccupante et passer une toute une saison blanche mettrait un terrible coup à la progression de sa jeune carrière. Le salaire de l’ancien Rémois est conséquent, d’ailleurs il n’avait pas manqué de refroidir les ardeurs du LOSC, venu aux renseignements dans les ultimes instants du mercato d’été. Par le biais de son propriétaire, François Pinault, Rennes dispose d’un atout pour s’autoriser un effort salarial. Et si Rennes et Ekitiké s'alliaient pour se relancer ?


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales