Rumeurs
Officiel

OL : le mercato, le choix de Pierre Sage, sa relation avec Jean-Michel Aulas, John Textor livre ses réponses !

OL-mercato-Textor-itv-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Le propriétaire de l’Olympique Lyonnais, John Textor, s’est longuement confié dans les colonnes du journal L’Équipe, paru ce mardi 30 janvier 2023. 

 

À trois jours de la fin du mercato d’hiver, John Textor, propriétaire de l’Olympique Lyonnais, a accordé un long entretien à nos confrères du journal L’Équipe. L’occasion pour lui de balayer tous les sujets du club rhodanien. Que ce soit l’avancée du mercato lyonnais, son choix de confirmer Pierre Sage dans ses fonctions d’entraîneur ou encore le réchauffement de sa relation avec Jean-Michel Aulas, ex-patron des Gones, l’homme d’affaires américain n’a éludé aucune question.

Le mercato hivernal de l’OL n’est pas encore totalement réussi pour John Textor 

« Je suis encore mitigé, lance John Textor. D’une part, je suis très heureux de la très grosse amélioration que nous avons amenée au milieu de terrain avec (Nemanja) Matic. Je suis également heureux de la signature de jeunes joueurs passionnants, Gift (Orban) et Malick (Fofana), qui devraient beaucoup nous apporter pendant des années. Nous n’accordions pas la priorité à ces jeunes talents en milieu de saison, surtout compte tenu de notre position au classement (l’OL est 16e de L1), mais nous les avions vraiment à l’oeil et nous devions profiter de l’opportunité de les acheter quand c’était possible » a-t-il justifié ses choix de recrutement. 

Le dossier Arnaut Danjuma s’enlise

Le propriétaire de l’Olympique Lyonnais s’est également livré sur l’avancée des dossiers Saïd Benrahma (West Ham) et Arnaut Danjuma (Everton). « Nous avons soumis des offres importantes pour les deux joueurs et on pense que tous les deux seraient ravis de venir à Lyon. Mais leurs clubs ont leurs propres priorités, et le cas de Danjuma est encore plus compliqué car Everton, qui détient ses droits via un prêt (de Villarreal), n’a pas de grandes raisons de le libérer », se désole l’Américain, qui n’a pas perdu l’espoir de boucler ce dossier. 

John Textor justifie la nomination de Pierre Sage

Outre le mercato, John Textor a évoqué la nomination de Pierre Sage. Nommé originellement pour assurer l’intérim avant de passer la main à un entraîneur plus expérimenté, l’ancien directeur du centre de formation de l’OL a su gagner la confiance de son groupe et de son boss. « Depuis que je suis dans le foot, j’ai rencontré de nombreux professeurs de football talentueux et passionnants, des gens géniaux qui connaissent le jeu bien mieux que la plupart des entraîneurs célèbres qu’on voit avec les pros. Parfois, les joueurs ont besoin d’un coach avec une grande personnalité, une grande réputation... Mais la plupart du temps, ils ont simplement besoin d’un plan auquel ils peuvent faire confiance, et qui leur est communiqué par une personne en qui ils peuvent avoir confiance. J’ai senti que Pierre pouvait apporter ça », explique-t-il. 

« Jean-Michel (Aulas) et moi avons dépassé les enjeux »

Enfin, John Textor a évoqué sa relation tumultueuse avec Jean-Michel Aulas. Alors que leur rapport s’était considérablement dégradé avec, entre autres, une plainte de l’ancien président de l’OL via sa société Holnest contre John Textor et son groupe Eagle Football, pour diffamation après que l'Américain a affirmé que son prédécesseur lui avait menti sur la situation financière du club, les deux hommes affichent désormais une relation cordiale. « Jean-Michel et moi avons dépassé les enjeux qui étaient en grande partie liés à nos deals passés, et toutes nos discussions ces jours-ci portent sur la réussite de l’OL, s’est-il réjoui avant de poursuivre.  On parle des joueurs, on parle des enjeux du Championnat... Notre relation est définitivement normalisée. »


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya