Rumeurs
Officiel

OGC Nice : les Aiglons battent un record vieux de 39 ans !

francesco-farioli-261123
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Après une nouvelle victoire face à Toulouse grâce à un but de Terem Moffi (1-0), Nice poursuit sa série d’invincibilité en Ligue 1. Mieux, le Gym n’a toujours pas été mené au score après 13 journées.

L’OGC Nice a, semble-t-il, trouvé la recette du succès. À défaut de se vouloir spectaculaire, celle-ci a le mérite d’être efficace. À l'Allianz Riviera, l’OGC Nice a prolongé son impressionnante série d'invicibilité en championnat en remportant une nouvelle victoire sur le plus petit des scores contre Toulouse (0-1), dans une opposition comptant pour la 13e journée de Ligue 1. Ce résultat consolide la position du Gym en haut du classement, dauphin du Paris Saint-Germain, et avec une avance de cinq points sur l'AS Monaco, son poursuivant.

Nice fait tomber un record vieux de 39 ans

Ce succès étriqué permet également aux Niçois de prendre possession d’un record, devenant ainsi la première équipe de l'histoire de la Ligue 1 à ne pas avoir été menée au score durant les 13 premières rencontres de championnat. Une performance jusqu’ici détenue par des Girondins de Bordeaux, version 1984-1985, imperturbables durant leurs 12 premiers matchs de leur saison d’alors.

Farioli défend sa méthode

Réputé pour prôner un jeu plus flamboyant au moment de son arrivée en France, Francesco Farioli a quelque peu surpris les observateurs par la solidité dont son équipe fait preuve. Avec seulement quatre buts encaissés cette saison dont deux contre Paris, Nice est de loin la meilleure défense de Ligue 1.

Il en a l'habitude maintenant, l'Italien a encore une fois été questionné sur l'imperméabitlité de son système défensif, à l’issue de la huitième victoire des Aiglons cette saison. L'ancien technicien d'Alanyaspor en Turquie a préféré mettre en avant la rigueur et le caractère affichés par ses joueurs. "C’est une question d'état d'esprit et d'organisation. La première force de la phase défensive est l'état d'esprit de chacun. On concède très peu et quand on concède, on met notre coeur pour défendre. Le reste est une question d’organisation", a expliqué l’entraineur de 39 ans. Quelques ingrédients de la salade niçoise, en somme.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales