Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Nice-OM (1-1) : les tops et flops

atal-gerson
Publié le 27/10 par Marius Cassoly Icon Sport

Nice et l'OM se sont quittés sur un match nul (1-1) ce mercredi soir au stade de l'Aube, à Troyes, dans le cadre d'un match en retard de la troisième journée de Ligue 1. Amine Gouiri et Dimitri Payet ont marqué de part et d'autre. Découvrez les tops et flops de la rencontre.

Les tops

Saliba impérial

Avec 104 ballons touchés (meilleur total du match), William Saliba a été impérial au sein de la défense centrale de l'OM, tenant la baraque en première période notamment. Lors du second acte, le joueur prêté par Arsenal s'est souvent projeté vers l'avant avec 30 passes dans le camp adverse et deux tirs. 

Gerson décisif

Recrue la plus chère du mercato estival dernier de l'OM, Gerson a montré de belles séquences face à Nice, à défaut de briller sur tous les plans. Parfois précieux dans la conservation du ballon, le Brésilien s'est aussi distingué dans le camp adverse avec quelques projections, récompensées par sa passe décisive sur l'égalisation de Dimitri Payet, quelques minutes avant la mi-temps.

Guessand inépuisable

Avant sa sortie sur blessure à la 52e minute (remplacé par Mario Lemina), Evan Guessand a pesé sur la défense de l'OM en remportant 10 duels sur 12 au total. Dans tous les bons coups offensifs, le joueur de 20 ans est l'auteur de la passe décisive sur l'ouverture du score d'Amine Gouiri à la 6e minute de jeu. 

Les flops

Amavi et Luis Henrique ne marquent pas de points

Placé en milieu de semaine, ce Nice-OM laissait place à un turn-over de la part de Jorge Sampaoli, privé de Pol Lirola, Amine Harit ou encore Leonardo Balerdi. Jordan Amavi a notamment été titularisé sur l'aile gauche marseillaise et le joueur qui honorait sa deuxième apparition de la saison a vécu une soirée compliquée, en difficulté dans les duels et manquant de justesse dans le dernier tiers adverse. De son côté, Luis Henrique a été fantomatique, ne tentant aucun tir. 

Le coaching trop frileux de Jorge Sampaoli

Alors que l'animation offensive de l'OM n'a pas excellé, Jorge Sampaoli ne s'est pas bousculé pour réaliser des changements dans ce secteur de jeu, alors qu'un Cengiz Ünder ou un Konrad de la Fuente auraient pu apporter de la vitesse et des courses dans le camp adverse. Dans le secteur offensif, seul Bamba Dieng est entré en jeu à la 83e minutes, en remplacement d'Arkadiusz Milik.