Livescores Euro 2020 Transferts France Étranger Coupes d'Europe
15:00
Drapeau du pays : Hongrie
Hon
-
Fra
Drapeau du pays : France
Voir plus

Montpellier-PSG (2-2, 5-6 t.a.b) : les tops et flops

mbappe-pochettino-psg-mhsc
Publié le 13/05 par Maxence Venot Icon Sport

Après un score de parité au terme du temps réglementaire (2-2), le Paris Saint-Germain s’est finalement qualifié pour la finale de coupe de France aux tirs au but face à Montpellier (5-6). Retrouvez les tops et flops de la rencontre.

Les tops

Le doublé de Mbappé

"On voulait aller au Stade de France pour défendre notre titre", s’est réjoui Kylian Mbappé à l’issue de la rencontre au micro d’Eurosport. C’est chose faite. Et c’est notamment grâce à lui. Intenable dès les premières minutes, l’international français a rapidement ouvert le score (10’) et a inscrit un doublé peu après la pause (50’). Véritable poison pour la défense, le jeune parisien de 22 ans termine la rencontre avec six dribbles réussis (sur neuf tentés), sept passes clés, cinq tirs cadrés (sur cinq tentés) et deux buts. Les 38e et 39e buts toutes compétitions confondues pour Mbappé cette saison.

Laborde, buteur puis passeur 

Montpellier n’a pas eu énormément d’occasions ce soir mais elles sont toutes passées par Gaëtan Laborde. L’attaquant du MHSC a fait preuve de caractère en inscrivant un superbe but en solitaire en toute fin de première période (45’), alors que son équipe était nettement dominée. En fin de seconde, le natif de Mont-de-Marsan s’est transformé en passeur décisif avec une offrande pour Andy Delort (83’), permettant aux Héraultais d’égaliser et d’emmener le PSG aux tirs au but.

La bonne forme de Gueye

De retour en forme depuis l’arrivée de Mauricio Pochettino, Idrissa Gueye a encore fait un bon match ce soir. Aligné aux côtés de Rafinha et Paredes au milieu de terrain, l’international sénégalais a fluidifié le jeu des Parisiens avec des passes intéressantes. L’ancien joueur d’Everton a souvent accompagné les actions du trio offensif, qu’il a su bien alimenter avec des passes en profondeur, notamment deux pour Mbappé. La première s’est d’ailleurs avérée décisive (10’) pour l’ouverture du score.

Les flops

L’inefficacité d’Icardi et Sarabia

Si Mbappé était en feu, Icardi et Sarabia, eux, n’étaient pas chauds. L’Argentin, titularisé en pointe, s’est pourtant montré mobile et a décroché à de nombreuses reprises pour venir chercher le ballon et participer au jeu parisien, mais a manqué d’adresse devant le but. Avec deux tirs cadrés sur cinq, l’ancien joueur de l’Inter Milan a eu deux occasions franches de faire le break mais a perdu son face à face avec Bertaud (28’) et a vu Hilton repousser son tir sur sa ligne (90+3’).
Pour l’Espagnol, même son de cloche. S’il a réussi trois passes clés, le natif de Madrid a manqué de réelles occasions de but (47’, 58’) et n’a cadré qu’un seul tir (sur cinq tentés).

Le tir au but raté de Sambia

Aligné dans le couloir droit montpelliérain, Junior Sambia est passé à côté de son match. Avec zéro centre réussi sur six, seize ballons perdus et seulement trois duels remportés sur huit, le natif de Lyon n’a pas profité d’un léger Mitchel Bakker côté PSG. Pire encore, le piston héraultais a totalement raté son tir au but face à Keylor Navas en voulant tirer en puissance et en manquant le cadre. Un ballon envolé en tribunes qui a permis ensuite à Moise Kean de qualifier le PSG.