Mercato PSG : Meunier valide les recrutements de Gueye et Herrera

Mercato PSG : Meunier valide les recrutements de Gueye et Herrera

Thomas Meunier profite des blessures de Thilo Kehrer et Colin Dagba pour retrouver du temps de jeu au PSG. Au terme d'un match réussi face à l'OL, le latéral droit belge s'est arrêté en zone mixte et a souligné le recrutement d'Idrissa Gueye et Ander Herrera, des anti-stars à ses yeux. 

Meunier le crie haut et fort, le mercato du PSG sauce 2019 est réussi et explique en partie pourquoi son équipe est costaude défensivement, elle qui reste sur 5 clean sheet et n'a pas concédé le moindre tir cadré depuis deux matches.

"Il y a une bonne communication. Les transferts jouent aussi. Le recrutement est magistral, a ainsi confié le Belge en zone mixte après OL-PSG. Gueye, Herrera … Ce sont des "club men" (des joueurs d'équipe). Ils se battent. Ce ne sont pas des superstars. Ils savent ce qu'ils ont à faire sur le terrain. Ce sont des mecs comme ça qu'il faut. On a beau parler de marketing… C'est important, mais je préfère jouer avec 10 mecs qui ont une jambe de bois que 10 superstars parce qu'ils donneront tout."

"Quand Neymar a le ballon, tu te mets sur pause et tu regardes faire"

Une punchline qui était plus un compliment envers Gueye et Herrera qu'une critique déguisée envers Neymar, un joueur que Meunier est très content de voir toujours au PSG cette saison : "Son but ? C'est le talent qui parle. On ne va pas chercher midi à 14 heures. À 220 millions d'euros pour un demi-joueur, ça aurait été une arnaque. Et là, on a un joueur et demi. Pour moi, c'est parfait. Je le regarde à l'entraînement tous les jours… Quand il a le ballon, tu te mets sur pause et tu regardes faire".

Car si le PSG a besoin de joueurs besogneux et travailleurs, il a aussi besoin de ses stars : "Nous on est là pour travailler pour des joueurs comme Ney, Di Maria, Kylian et Edi, qui sont des joueurs d'instinct, explique ainsi Meunier. On travaille toujours un peu plus pour eux, on les laisse prendre un peu plus de risques devant et tant qu'ils font la différence, on fait ça avec plaisir."