Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mercato PSG : le plan du Betis pour attirer Rabiot

logo-daily-mercato
Publié le 30/05 par Fabien Borne

Adrien Rabiot est pisté par le Betis Séville selon la presse andalouse. Si l'information peut paraître surprenante à première vue, le club de Giovani Lo Celso ne manque pas d'idées pour convaincre le milieu parisien.

Adrien Rabiot sera officiellement libre dans un mois et il est difficile de savoir aujourd'hui quel sera son prochain club. Depuis que l'on sait qu'il va quitter le PSG, le Duc est dans tous les gros clubs européens, sans exception. On peut donc supposer qu'il est très courtisé et qu'il aura l'embarras du choix, mais bien malin celui qui peut affirmer quelle sera sa future destination.

En attendant, Diario de Sevilla a révélé ces dernières heures que le Betis Séville était très intéressé par ses services et bossait sur sa venue depuis l'hiver dernier. Sur le papier, le club andalou semble avoir peu de chance de convaincre Rabiot. Malgré un jeu plaisant, le Betis a terminé 10e de Liga et ne jouera pas l'Europe la saison prochaine. Et s'il a un public bouillant, le Betis ne fait pas partie non plus du gotha européen que semble viser le Duc.

Pour autant, le club de Lo Celso ne s'avoue pas vaincu et tenterait ainsi de vendre à Rabiot l'idée selon laquelle signer au Betis lui permettrait de se relancer dans un championnat compétitif et au sein d'une équipe joueuse (qui se cherche d'ailleurs un entraîneur). En gros, le Betis voudrait s'appuyer sur la belle saison de Lo Celso pour convaincre son ancien coéquipier de faire le même choix.

Le Betis offre 50% à la revente pour Rabiot

Mais le Betis sait aussi qu'il faudra convaincre économiquement l'exigeant clan Rabiot. S'il n'a pas les moyens du Barça et du Real, le club andalou voudrait profiter du statut de joueur libre de Rabiot pour lui offrir une grosse prime à la signature (Diario de Sevilla ne donne pas de chiffres, El Desmarque parle de 20 millions d'euros) ainsi que le plus gros salaire du club.

Surtout, le Betis promettrait à Rabiot de toucher 50% sur son futur transfert, ce qui pourrait faire beaucoup d'argent à l'avenir. Si sur le papier le Betis ne semble clairement pas favori dans le dossier Rabiot, le club andalou a le mérite d'avoir des idées et une certaine imagination. A voir si cela sera suffisant pour convaincre le milieu français.