Mercato PSG : le fisc espagnol réclame 35 M€ à Neymar

Mercato PSG : le fisc espagnol réclame 35 M€ à Neymar

Déjà dans le viseur de la justice brésilienne pour son transfert au Barça et plus récemment pour une accusation de viol, Neymar est aussi accusé par le fisc espagnol de ne pas avoir déclaré correctement tous ses revenus lors de son époque barcelonaise. Le fisc espagnol lui réclamerait ainsi 35 millions d'euros.

Et une affaire extra-sportive de plus pour Neymar ! Selon Mundo Deportivo, le fisc espagnol lui réclame 35 millions d'euros entre impayés et impôts non déclarés lors de son séjour à Barcelone de 2013 à 2017.

En mars dernier, le quotidien généraliste espagnol El Mundo révélait que le fisc espagnol avait profité du litige en cours entre le Barça et le joueur concernant sa prime de prolongation de 2016 pour avoir accès à ses revenus et notamment à son contrat au PSG afin de vérifier qu'il ait bien tout déclaré ce qu'il gagnait durant son séjour à Barcelone.

L'année 2017, celle de son transfert au PSG, était notamment dans le viseur du fisc espagnol puisqu'il a passé cette année-là 183 jours en Espagne et devait donc déclarer tous ses revenus en Espagne, même ceux gagnés au PSG lors du deuxième semestre. Visiblement, Neymar n'a pas tout bien fait puisque le fisc lui réclamerait aujourd'hui la somme de 35 millions d'euros.

Un frein à son retour au Barça ?

En pleine saga concernant son possible retour au Barça, cette nouvelle affaire est vue en Espagne comme un possible frein à l'opération. Qu'il reste ou non au PSG, Neymar sera toutefois sans doute toujours concerné par ce problème fiscal et devra le résoudre quoi qu'il arrive et quel que soit son futur club.

Accusé de viol au Brésil depuis le début de l'été, Neymar est aussi dans le viseur de la justice brésilienne pour fraude fiscale depuis plusieurs années et a donc toujours son litige en cours avec le Barça concernant sa fameuse prime de prolongation. Un procès doit d'ailleurs avoir lieu à Barcelone en septembre concernant cette affaire.