Mercato PSG : la mère de Cavani tacle les dirigeants parisiens

Mercato PSG : la mère de Cavani tacle les dirigeants parisiens

Berta Gómez, la maman d'Edinson Cavani, est sortie du silence dans les colonnes du quotidien madrilène AS et n'est pas montrée tendre avec les dirigeants du PSG, qu'elle accuse de retenir son fils alors qu'ils ne comptent plus sur lui.

Les supporters du PSG connaissaient Véronique Rabiot, ils vont découvrir ce matin Berta Gómez, la mère d'Edinson Cavani. Dans un entretien accordé au quotidien madrilène AS, cette dernière a fait le point sur la situation de son fils au PSG et confirmé que l'Uruguayen voulait rejoindre l'Atlético Madrid cet hiver.

"Le PSG a refusé trois propositions de l'Atlético Madrid, mais mon fils a demandé à s'en aller et nous espérons que les deux clubs trouveront un accord", a-t-elle d'abord confié, confiante de voir son fils rejoindre les Colchoneros, tôt ou tard : "C'est compliqué, mais lui veut jouer à l'Atlético. Si ce n'est pas tout de suite, ce sera sûrement cet été. Ce serait super que ça soit le cas et nous, depuis des années, on en a envie, mais ça ne dépend plus de mon fils désormais, mais du PSG et de l'Atlético Madrid."

"Ils ne se comportent pas bien avec lui"

Et en parlant du PSG, maman Cavani n'est pas très contente du sort réservé à son fils : "Nous comprenons la position du club, et ils l'ont fait savoir, mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'ils veulent qu'il reste et ensuite ils le font jouer six minutes. Ils ne se comportent pas bien avec lui, compte-tenu de tout ce qu'il a donné au PSG depuis presque sept ans qu'il est là-bas." Et la mère de Cavani d'enfoncer le clou : "Je suis énervée, car ils ne montrent pas de considération pour lui en ce moment. Si c'est pour peu l'utiliser, qu'ils le laissent aller dans un club qui a besoin de ses buts, comme l'Atlético Madrid. Le PSG ne se comporte pas bien avec mon fils et ça nous énerve".

La mère de Cavani a aussi assuré que son fils avait bien des douleurs au pubis, même si elle a reconnu que le contexte expliquait aussi son absence des dernières convocations du PSG : "C'est vrai qu'il avait des douleurs au pubis comme l'a dit le PSG et son entraîneur. Et évidemment, sachant qu'il existe la possibilté qu'il puisse partir, il ne va prendre aucun risque. Mais il ne s'est pas mis en rébellion."

A noter que le père de Cavani s'est aussi exprimé dans la presse espagnole et a notamment expliqué à La Sexta que le PSG avait peur de laisser partir son fils dans un club qu'il pourrait être amené à affronter en Ligue des champions cette saison.