Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mercato OM : Villas-Boas devrait finir la saison

villas-boas-doudoune-monaco-om
Publié le 25/01 par Fabien Borne Icon Sport

Si la rumeur Valverde a enflammé l'actualité olympienne ce week-end, André Villas-Boas devrait conserver son poste jusqu'en fin de saison. Mais pas au-delà, sauf rebondissement.

En plus d'enchaîner les défaites et d'être peu inspiré dans sa communication ces derniers mois, André Villas-Boas semble avoir perdu ce qui faisait sa force depuis son arrivée à l'OM : l'adhésion totale de son vestiaire. Certains le soutiennent encore publiquement, comme Steve Mandanda notamment, mais d'autres n'ont plus d'affinités avec lui et cela commence à se voir.

Dans son édition du jour, L'Equipe confirme que l'entraîneur portugais se sent de plus en plus isolé au sein du club phocéen, où certains lui reprocheraient notamment sa gestion des blessures et un manque de travail à l'entraînement. Pour autant, un départ dès maintenant, à cinq mois de la fin de son contrat, semble très peu probable. Malgré la rumeur Ernesto Valverde, qui a rapidement été calmée par Marca, AVB semble bien parti pour aller au bout de son contrat, qui expire en juin.

Un licenciement de Villas-Boas coûterait trop cher

Comme l'explique La Provence ce lundi, un licenciement de Villas-Boas et de ses six adjoints coûterait en effet entre 4 et 5 millions d'euros à l'OM. Vu le contexte économique, difficile à croire que le club phocéen puisse se permettre une telle décision. Reste la question de l'avenir du Portugais, alors que Pablo Longoria avait entamé en fin d'année des discussions avec son entourage pour une prolongation.

Non seulement AVB a plusieurs fois fait part de ses doutes, mais il semble désormais assez crédible de penser que Pablo Longoria lui-même n'est plus si emballé que ça à l'idée de confier les clés de son projet au Portugais. La Provence glisse ainsi que des noms de successeurs potentiels comment déjà à circuler en vue de la saison prochaine, une tendance confirmée aussi par Simone Rovera de Téléfoot.