Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Sergio Conceiçao agace Pablo Longoria !

longoria-agace-par-sergio
Publié le par Nicolas Depres Icon Sport

Sergio Conceiçao est encore loin d'avoir signé à l'OM. Alors que le dossier semblait en bonne voie pour se concrétiser, l'entraîneur portugais souhaite attendre avant de dire oui à Pablo Longoria.

L'Olympique de Marseille aura-t-il un entraîneur lorsque le mercato estival ouvrira ses portes le 10 juin prochain ? Libre de tout contrat depuis son départ du FC Porto, les dirigeants olympiens avaient l'espoir de boucler rapidement la signature de Sergio Conceiçao. Cependant, l'ancien entraîneur du FC Nantes souhaite attendre afin de s'engager définitivement avec le club de la capitale phocéenne.

L'OM veut un dénouement rapide

Malgré une proposition financière alléchante, le technicien portugais ne souhaite pas se précipiter dans sa décision. Conceiçao est attiré par l'idée de rejoindre un club comme l'OM et tout le climat qui va avec. Cependant, il souhaite analyser précisément le projet de l'OM et ne veut pas se jeter dans la gueule du loup. 

Une réflexion qui agacerait l'OM d'après RMC Sport. Pablo Longoria et ses équipes veulent rapidement boucler l'arrivée du nouveau coach de l'équipe première afin de préparer la saison prochaine. L'OM espère pouvoir boucler l'arrivée de Conceiçao cette semaine. D'après plusieurs sources au sein du club, il ne manque plus que le oui de l'entraineur portugais pour finaliser son arrivée.

Même si les noms n'ont pas été dévoilés, l'OM reste en contact avec d'autres coachs qui seraient enclins à rejoindre le projet de trois ans annoncé par Franck McCourt la semaine prochaine.


Passionné depuis mon enfance par le sport, j'ai été bercé par les exploits de Juninho. Grand fan de l'Olympique Lyonnais et de Peter Sagan, je vis au rythme des événements sportifs. Diplômé d'une licence de science politique, je suis revenu à ma première passion en prenant la tête de la rédaction de We Sport en juillet 2022, puis plus récemment celle de DailyMercato. Dernièrement, j'ai décidé de quitter la grisaille du Pas-de-Calais pour le soleil de l'Andalousie.

Photo de Nicolas Depres