Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Moïse Kean voudrait filer à l'étranger en janvier

logo-daily-mercato
Publié le par Fabien Borne

MERCATO - En manque de temps de jeu à la Juventus, Moïse Kean est devenu mardi soir le premier millennial à débuter en sélection italienne. Courtisé par de nombreux clubs italiens en vue du mercato d'hiver, sa préférence irait à l'étranger. Une opportunité à saisir pour l'OM ?

Premier joueur né en 2000 à évoluer en Serie A et en Ligue des champions, Moïse Kean est également devenu mardi soir face aux Etats-Unis le premier millennial à débuter sous le maillot de l'Italie. Un talent précoce qui n'a pour le moment pas pu exprimer ses qualités à la Juventus.

Ces derniers jours, la presse italienne s'est ainsi fait l'écho d'un intérêt de sept clubs de Serie A pour un prêt hivernal du jeune attaquant de la Juventus. Interviewé par le site TuttoJuve, le grande frère de Moïse Kean a fait une annonce, son frère est plutôt attiré par un départ à l'étranger.

"Je ne pense pas que Moïse restera en Italie"

"Je ne pense pas que Moïse restera en Italie. Il aimerait bien partir à l'étranger en janvier pour tester un championnat différent. Honnêtement, je ne sais pas quelles équipes le suivent, il faudra voir comment sa situation évolue. Il peut aussi se passer beaucoup de choses d’ici janvier", a confié Giovanni Kean Dossè.

L'été dernier, l'OM avait tenté de se le faire prêter en fin de mercato, en vain. Depuis le début de saison, Kean n'a disputé que 12 minutes avec la Juventus, mais a profité de la trêve internationale pour marquer un joli but face aux Espoirs anglais avant donc de faire ses premiers pas en A. "Je m'entraîne pour toujours répondre présent quand on fait appel à moi", a confié le principal intéressé hier soir au micro de Sky Italia, sans en dire davantage sur son avenir proche.


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne