Mercato OM : Luiz Gustavo voulait aller en Chine cet hiver

Publié le 10/05 par Fabien Borne - Édité le 10/05

Mercato OM : Luiz Gustavo voulait aller en Chine cet hiver

Présent en conférence de presse à deux jours de la réception de l'OL, Luiz Gustavo a eu des mots très forts qui ont sonné comme le discours d'un joueur sur le départ. Le Brésilien a d'ailleurs reconnu avoir été tout proche de quitter l'OM en janvier.

Les supporters marseillais ont-ils assisté ce vendredi à la dernière conférence de presse de Luiz Gustavo en tant que joueur de l'OM ? Possible. Encore sous contrat jusqu'en 2021, le Brésilien a vécu une deuxième saison poussive et éprouvante et fait partie des cadres âgés et bien payés susceptibles d'être vendus.

En conférence de presse, le Brésilien a d'ailleurs eu des mots très forts à l'heure de tirer le bilan de la saison ratée de son club : "On a fait beaucoup de choses qu'on n'avait pas besoin de faire ou qu'on aurait pu éviter. On n'a pas tous fait les meilleurs choix. Maintenant c'est le moment d'assumer les choses pour alimenter la réflexion pour la saison prochaine. Les dirigeants vont devoir dire qui va partir ou rester, de dire quel est le projet pour le club, quels sont les objectifs précis du club. On doit être un club exigeant pour les supporters."

"La Chine, c'était l'opportunité de ma vie"

Un discours de patron qui sonne pour certains comme le discours d'un joueur sur le départ. Des rumeurs l'envoient en Chine la saison prochaine et Luiz Gustavo a d'ailleurs confirmé qu'il avait failli y signer cet hiver, comme cela avait filtré : "Oui, j'ai eu l'opportunité de partir en Chine. C'était une opportunité pour laquelle j'ai travaillé tout ma vie, mais ça ne s'est pas fait. Je suis resté ici et j'ai continué à travailler. Est-ce que je voulais partir ? Je ne peux pas tout vous dire, si ce n'est que c'était l'opportunité de ma vie..."

Mi-avril, sur le plateau du Canal Football Club, Pierre Ménès avait déclaré ceci : "En ce qui concerne Luiz Gustavo, il semblerait qu’il ait reçu une proposition pharaonique de Chine au mercato hivernal, qu’il voulait y aller, et Marseille a refusé. Il en a conçu un peu d’aigreur et il a peut-être un peu traîné des pieds. Mais quand il joue, on voit la différence". Le discours du jour du Brésilien semble confirmer clairement cette thèse. Si un club chinois le voulait cet hiver, on peut supposer qu'il reviendra à la charge cet été. Reste à savoir si l'OM aura cette fois la même position qu'en janvier. On peut penser que non.