Mercato OM : l'agent de Luiz Gustavo envoie un message à Rudi Garcia

Publié le 09/04 par Fabien Borne - Édité le 09/04

Mercato OM : l'agent de Luiz Gustavo envoie un message à Rudi Garcia

Alors que son poulain ne joue presque plus à l'OM, l'agent de Luiz Gustavo s'est confié sur le site du Phocéen, rappelant (à Rudi Garcia ?) le statut du Brésilien et réaffirmant aussi son attachement à Marseille, malgré les rumeurs de départ.

Célèbre et puissant agent allemand, Roger Wittmann assure ne pas vouloir faire de vague, ni créer de problèmes. Il ne s'est pas gêné en tout cas pour défendre son poulain sur le site marseillais Le Phocéen, à l'heure où Luiz Gustavo est cantonné au banc depuis plus de deux mois et annoncé sur les tablettes de clubs chinois.

"Luiz n'est pas un joueur comme les autres, c'est un joueur de classe mondiale et il faut le respecter, a d'abord rappelé l'agent, comme s'il visait quelqu'un dont le prénom commence par un R et se finit par un I. S'il ne joue pas beaucoup en ce moment, c'est uniquement une décision de son entraîneur et il ne se plaindra jamais, car il n'est pas du genre à faire du bruit. Il reste encore quelques semaines de compétition, et nous aurons le temps d'analyser tranquillement la situation lorsque la saison sera terminée."

"Tout le monde est persuadé qu’il y a eu une brouille entre Gustavo et Garcia"

Concernant l'avenir, pas de révélations au menu, mais un rappel là aussi : "Tout ce que je peux vous dire est que Luiz est toujours très heureux à Marseille. Il est amoureux de cette ville, de ce club et il ne se plaint jamais, il n'y a aucun doute là-dessus".

Preuve en tout cas que sa situation est cocasse, un joueur de l'OM sous couvert d'anonymat s'est ému du nouveau statut de son coéquipier sur le site de RMC : "Tout le monde est persuadé qu’il y a eu une brouille entre Gustavo et le coach, ce n’est pas possible autrement. Même nous, on est surpris. Est-ce que Luiz a refusé de jouer en défense ? Il est apprécié de tous, mais il reste discret, peu bavard et n’a pas fait de vagues à ce sujet, en tout cas."