Mercato OM : Eyraud promet d'investir encore massivement

Mercato OM : Eyraud promet d'investir encore massivement

MERCATO OM - Deux ans après l'arrivée de Frank McCourt à l'OM, le club phocéen a déjà beaucoup investi, notamment sur le marché des transferts. Mais ce n'est pas fini, et c'est son président Jacques-Henri Eyraud qui le dit.

Jacques-Henri Eyraud a répondu à certaines questions de supporters marseillais ce week-end, au cours d'un chat sur l'application Viber relayé par le site officiel de l'OM. Interrogé sur les axes de progression de son club, le président marseillais a rappelé les 4 grands piliers de l'OM Champion's Project, présentés par Frank McCourt il y a deux ans, lors de son arrivée.

Le quatrième pilier concernait la stabilité financière du club phocéen. Sur ce point, Jacques-Henri Eyraud a déclaré que les investissements de son boss n'étaient pas encore terminés : "Notre dernier pilier est notre pérennité financière, on garde ça à tout moment dans un coin de notre tête, mais évidemment compte tenu de l’état du club au départ nous sommes toujours dans une phase d’investissement lourd, qui va peser sur notre équilibre financier. Mais on le sait, on est là pour le long terme. On va continuer à investir massivement dans les années qui viennent", a-t-il promis.

McCourt a investi 167,5 millions sur le mercato

Evidemment, la question que vous vous posez tous est : "qu'entends Eyraud par massivement et de combien parle-t-on ?" On ne va pas prétendre avoir la réponse, puisqu'on ne l'a pas, mais McCourt a toujours communiqué à son arrivée sur une enveloppe de 200 millions d'euros à investir sur le marché des transferts. 

Il n'y a pas que là que l'OM investit et veut investir, mais après 4 mercato à la tête du club, l'Américain a déjà investi 167,5 millions d'euros* sur des joueurs et vendu pour 37,6 millions. Combien mettra-t-il à la poche lors des prochains mois ? Premier élément de réponse en janvier.

* Chiffre correspondant aux indemnités de transferts cumulées sur les 4 mercato de l'ère McCourt (hiver 2017, été 2017, hiver 2018, été 2018) en prenant en compte les montants de transfermarkt.