Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mercato OM : Boulaye Dia a un bon de sortie pour cet hiver

boulaye-dia-monaco-reims
Publié à 16/11 par Fabien Borne Icon Sport

Meilleur buteur de Ligue 1 avec 8 réalisations, Boulaye Dia continue d'être associé à l'OM en vue du prochain mercato d'hiver. De son côté, le Stade de Reims a fait savoir que son attaquant avait toujours un bon de sortie.

Président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot s'est confié dans les colonnes de l'Union ce lundi et a notamment fait le point sur la situation de son attaquant Boulaye Dia, que plusieurs médias annoncent dans le viseur de l'OM en vue du prochain mercato (Téléfoot la chaîne et Le10Sport notamment). 

"Comme Rémi Oudin, il aurait pu partir cet été car disposant d'un bon de sortie. Le Stade de Reims ne force pas les joueurs à partir pour un besoin impérieux d'argent. Le projet doit convenir au joueur", a d'abord confié le président rémois, avant de faire quelques confidences sur le dernier mercato de Boulaye Dia.

Boulaye Dia a refusé le Lokomotiv Moscou et l'Hellas Vérone

"On en a discuté encore récemment avec son agent. Il n'est pas parti parce qu'il n'a pas eu le projet qu'il souhaitait et nous la proposition désirée. Boulaye a refusé deux offres : le Lokomotiv Moscou et le Hellas Vérome. Pour différentes raions, il n'a pas souhaité aller dans ces clubs. On ne lui a jamais forcé la main, ce qui explique son épanouissement actuel", a confié Caillot.

Est-il possible que ce bon début de saison débouche sur un transfert au mercato d'hiver ? "Je n'en sais rien, répond Caillot. S'il reste, j'en serais ravi, s'il a une proposition qui lui convient et nous aussi, je ne pourrais pas m'y opposer, car j'ai donné ma parole". Une manière de confirmer donc que Dia avait toujours un bon de sortie.

Reste à savoir si un club réussira à séduire le joueur et le Stade de Reims, qui réclamerait entre 10 et 15 millions d'euros selon les derniers échos. Interrogé vendredi dernier par Téléfoot la chaîne, l'entraîneur rémois David Guion semblait lui un brin fataliste : "Il y a encore 7 matchs avant la trêve hivernale, ce qui m'importe, c'est d'optimiser Boulaye Dia sur ces matchs-là. Je suis dans le présent, on verra ensuite au mercato d'hiver ce qu'il va se passer pour lui."