Rumeurs
Officiel

Mercato OL : les premières annonces de David Friio

David Friio était présent aux côtés des siens à Lens
Publié le par Clément Vales Icon Sport

En marge de la nouvelle défaite de l’Olympique Lyonnais sur la pelouse de Lens (3-2) en fin d'après-midi, le nouveau directeur sportif lyonnais David Friio s’est épanché sur la question cruciale concernant le futur entraîneur.

À peine son costume de nouveau directeur sportif de l’OL revêtu, David Friio se voit confier la lourde mission de dénicher le prochain entraîneur lyonnais. L’erreur est proscrite désormais, après les échecs successifs de Laurent Blanc et Fabio Grosso survenus dans un contexte de déliquescence du club rhodanien.

En attendant, Pierre Sage assure l’intérim depuis le départ de l’Italien, cette semaine. Pour sa première sur le banc de la lanterne rouge de la Ligue 1, Sage n’a pu inverser la tendance face à Lens, malgré une once d'amélioration dans le jeu et un scénario renversant (3-2).

Les premiers mots de David Friio

Présent à l’occasion de ce déplacement dans le Nord aux côtés des siens, David Friio a livré ses premiers mots dans la peau de DS. "La priorité des priorités, c’est de prendre des points. Il reste cinq matchs avant la fin de l’année. On a mis en place un intérim. On réévaluera les choses avant chaque match. Je ne peux pas empêcher la spéculation, mais on va mettre les choses en place avec un vrai process", a confié le directeur sportif au micro de Prime Vidéo depuis Bollaert.

Friio confirme Sage contre l’OM et évoque Juninho

L’ancien dirigeant de l’OM ne veut pas se précipiter. Il a d’ailleurs suggéré qu'il était fort probable de voir Pierre Sage poursuivre sa mission mercredi, lors du match en retard contre l'Olympique de Marseille au stade Vélodrome. "On est sur du très court terme, poursuit David Friio. Pierre Sage a eu un peu plus de 48 h pour préparer ce match. Le match de Marseille arrive vite également. On peut imaginer que Pierre sera là", a-t-il indiqué au diffuseur.

Pour ce qui est du futur entraîneur, David Friio s'est montré prudent quant aux noms qui circulent actuellement tels que Genesio, Tudor, Sampaoli ou encore Still. "Ce sont tous des entraîneurs de grande envergure, certains que j'ai côtoyés, (…). Le reste viendra en son temps." Quant au retour probable de Juninho dans un rôle de conseiller auprès de John Textor, il a ajouté : "Pour l'instant, non. Je sais que Juni est en discussions pour finaliser tout cela avec John Textor, mais je n'ai pas de confirmation pour l'instant", a terminé David Friio.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales