Rumeurs
Officiel

Mercato Monaco : Maghnes Akliouche attise les convoitises

akliouche-monaco
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

La pépite de l’AS Monaco qui disputera les Jeux olympiques dans quelques jours fait l’objet de nombreuses convoitises en France et en Angleterre.

Comme l’on pouvait s’y attendre, le cas Maghnes Akliouche sera l’un des dossiers chauds du mercato de l’AS Monaco. Auteur d’une saison exceptionnelle à tout juste 22 ans avec 31 apparitions pour huit buts et quatre passes décisives, le milieu offensif français n’est pas étranger à la deuxième place en Ligue 1 et au retour de l’AS Monaco en Ligue des Champions. Des prestations qui attirent forcément les convoitises de grandes écuries européennes. C’est du moins ce que confirme Fabrizio Romano ce dimanche en indiquant un intérêt prononcé du Paris Saint-Germain pour le monégasque. Il faut dire qu’après l’échec du PSG sur le recrutement de Rayan Cherki, le club souhaite toujours apporter un profil jeune, créatif et polyvalent qui correspond parfaitement à Maghnes Akliouche, capable d’évoluer aussi bien dans l’axe que sur un côté.

Le PSG et Crystal Palace foncent sur Akliouche

Mais le club parisien n’est pas seul sur le coup alors que Crystal Palace pourrait aussi formuler une offre prochainement. Les Eagles de John Textor vont sûrement perdre Michael Olise cet été qui sort d’une saison parfaite avec dix buts et six passes décisives en seulement 19 rencontres de Premier League. Le remplacer sera donc difficile mais encore une fois, Maghnes Akliouche a la capacité technique de remplacer l’international espoir français sur l’aile droite. Néanmoins, rien n’est couru d’avance pour l’avenir de celui qui disputera les Jeux olympiques dans quelques jours alors les dirigeants monégasques poussent pour le faire prolonger son contrat qui se termine en 2026. Reste à savoir qui aura le dernier mot dans ce dossier bouillant du mercato.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré