Rumeurs
Officiel

Mercato : Marseille a refusé Anthony Martial qui pourrait rebondir en Turquie

fernandes-martial-united
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

À la recherche d’une porte de sortie cet hiver, Anthony Martial se serait heurté au refus de l’Olympique de Marseille.

Alors qu’Anthony Martial arrive en fin de contrat en juin prochain avec Manchester United, l’heure pourrait être à un départ dès cet hiver à en croire les dernières rumeurs. Si les Red Devils ont tenté de le prolonger dans l’espoir de baisser son salaire et recevoir une indemnité de transfert plus élevé l’été prochain, il semble que l’ancien attaquant de l’OL ait décidé de quitter l’Angleterre durant ce mois de janvier. Alors que son entourage est à la recherche de potentiels prétendants, TeamTalk dévoile que le Golden Boy a été proposé à l’Olympique de Marseille. Mais si le club cherche bel et bien à renforcer son secteur offensif, il semble que les dirigeants Marseillais aient décidé de ne pas donner suite à cette proposition et de laisser tomber le dossier Martial.

Direction Fenerbahçe pour Anthony Martial

Ainsi, Anthony Martial et ses représentants se seraient penchés vers une autre porte de sortie : Fenerbahçe. La piste aurait dépassé le stade de simple rumeur puisque Martial et son clan devraient participer à une réunion dès cette semaine avec les dirigeants du Turc afin de finaliser son départ de Premier League. Arrivé en 2015 à Manchester United pour près de 80 millions d’euros et avec le statut de futur Ballon d’Or, Anthony Martial n’aura jamais réussi à confirmer les attentes placées en lui. Avec 19 rencontres disputées toutes compétitions confondues depuis le début de saison, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais n’a marqué qu’un seul but et délivré une passe décisive. Des statistiques faméliques pour un attaquant, d’autant plus dans un club comme Manchester United qui prétend accéder au Top 4 en fin de saison.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré