Mercato Lens : les premiers mots de Kakuta

Mercato Lens : les premiers mots de Kakuta

De retour à Lens, 13 ans après son départ à Chelsea, Gaël Kakuta a accordé la primeur de sa réaction au site officiel des Sang et Or.

Le RC Lens a officialisé sa 6e recrue de l'été et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de Gaël Kakuta, ancien grand espoir du club qui avait quitté les Sang et Or en 2007 pour Chelsea, alors qu'il n'avait que 16 ans. Treize ans plus tard, le milieu offensif gaucher a été prêté avec option d'achat à Lens, qui effectue son grand retour en Ligue 1.

"Après mon départ, j’ai continué à suivre Lens. J’ai toujours gardé contact avec mes amis que j’ai connus ici, joueurs et salariés, confie le joueur de 29 ans sur le site du RC Lens. C’est ici que tout a commencé. J’ai toujours voulu jouer avec l’équipe première lensoise. C’était mon rêve d’enfance. Ce club a toujours été dans mon cœur et Bollaert-Delelis est un stade qui fait rêver ! Je n’ai pas hésité dès que j’ai eu la proposition de Lens. Peu importe le club qui m’aurait approché, c’était Lens et rien d’autre !"

"L'histoire est belle"

Un club où il espère apporter son vécu après avoir pas mal bourlingué durant sa carrière : "Je pense que je vais pouvoir apporter mon expérience et mes qualités à l’équipe. J’ai eu la chance d’évoluer dans différents championnats et d’avoir des coachs renommés. Je vais aussi apprendre de tout le monde. Dans le vestiaire, je connais Zakaria Diallo avec qui j’ai joué à Dijon. Charles Boli aussi, car j’ai grandi à La Gaillette avec son frère Kevin et je connais bien leur père Roger. Charles est comme mon petit frère."

Directeur général du RC Lens, Arnaud Pouille s'est lui félicité de ce petit clin d'oeil de l'histoire : "L'histoire est belle, celle d’un jeune formé à La Gaillette que nous n’avions pas réussi à conserver à l’époque. Il pourra apporter à notre groupe son expérience du haut niveau et toute sa palette technique. Nous sommes vraiment ravis de l’accueillir et lui souhaitons d’accomplir de belles choses sous nos couleurs."