Mercato Clermont : Grbic confirme ses envies d'ailleurs, mais écarte l'option OM

Mercato Clermont : Grbic confirme ses envies d'ailleurs, mais écarte l'option OM

Annoncé ce matin dans le viseur de Lorient par L'Equipe, le buteur autrichien Adrian Grbic (23 ans) a confirmé à La Montagne son souhait de quitter le Clermont Foot pour "franchir un nouveau palier".

C'était un secret de polichinelle, c'est désormais publique, Adrian Grbic ne devrait pas rester à Clermont la saison prochaine. Arrivé gratuitement en Auvergne l'été dernier, le buteur autrichien de 23 ans a explosé et inscrit pas moins de 17 buts en Ligue 2. Seul Tino Kadewere, qui va rejoindre Lyon cet été, a fait mieux avec Le Havre (20 buts). Dans ces conditions, Clermont avait déjà fait savoir qu'il serait compliqué de retenir son buteur cet été.

"Cet hiver, nous avons reçu deux offres : une d’un club de Bundesliga et une autre d’un club de bas de tableau de Premier League. Mais avec ce qu’on jouait, il était hors de question de le laisser partir. Maintenant que la Bundesliga a repris, le club s’est de nouveau manifesté. C’est bien. Des clubs de Ligue 1 ont bougé aussi, comme en Angleterre. On attend. On ne se précipite pas, il a encore deux ans de contrat", confiait hier Ahmet Schaefer, le président du Clermont Foot, à La Montagne.

"L'OM, sportivement, ce serait une erreur"

Ce mercredi, Adrian Grbic s'est lui aussi confié à La Montagne et a confirmé qu'il était normal pour lui "de vouloir progresser, jouer dans une division supérieure. Alors, je pense que le temps est venu pour moi de franchir un nouveau palier". Mais celui qui vise de disputer l'Euro 2021 avec l'Autriche ou la Croatie (il a les deux nationalités) ne veut pas brûler les étapes et vise un club "de L1 en France ou à l’étranger" où il pourra "jouer pour pouvoir franchir une nouvelle étape."

Interrogé par exemple sur la rumeur OM, née sur les réseaux sociaux, Grbic a fait comprendre que la marche était encore trop haute : "Forcément, cela fait plaisir car l’OM fait partie des clubs qui font rêver. Pas sûr cependant que ce soit tout de suite une bonne destination pour moi. Ce serait intéressant sur le plan financier et d’un point de vue médiatique, mais sportivement ce serait une erreur. Le bon choix sera d’aller dans un club où je pourrai jouer le plus possible pour progresser encore. Car j’ai l’ambition de disputer l’Euro 2020 reporté à l’année prochaine."