Rumeurs
Officiel

Mercato Amiens : Omar Daf peste contre ses attaquants et demandent des renforts !

Omar-Daf-Amiens-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Avant le déplacement de l’Amiens SC sur la pelouse de Rodez (samedi, 19h), l’entraîneur des Picards, Omar Daf, a livré quelques indiscrétions sur ses demandes faites à ses dirigeants pour le prochain mercato hivernal.

11e de Ligue 2, Amiens alterne le bon et le moins bon cette saison. Solide contre Saint-Étienne (1-0), le pensionnaire de la Licorne est retombé dans ses travers contre Troyes, il y a 10 jours. Au-delà de ses résultats mitigés, c’est le jeu amiénois qui inquiète. En manque cruel d'efficacité (14 buts inscrits, troisième pire attaque de Ligue 2), l’Amiens SC va devoir rapidement remédier à ce problème sous peine de basculer définitivement dans la deuxième partie du classement. C’est en tout cas, le message qu’a souhaité passer Omar Daf en conférence de presse jeudi. 48 heures avant un déplacement sur la pelouse de Rodez pour le compte de la 18ème journée de Ligue 2. 

« On travaille là-dessus et j’espère que le mercato nous permettra de nous réajuster pour être plus compétitifs »

« C’est le point noir depuis la reprise du championnat. Défensivement, on est assez solide, on a la cinquième ou sixième défense du championnat. Offensivement, on a encore des choses à améliorer. On l’a encore vu en coupe de France, où on domine notre adversaire, on se procure les situations, les occasions, mais on n’arrive pas à plier le match pour se mettre à l’abri. C’est un point dont tout le monde est conscient. On travaille là-dessus et j’espère que le mercato nous permettra de nous réajuster pour être plus compétitifs », a-t-il indiqué dans des propos rapportés par nos confrères du 11 HDF.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya