🏆 CDM 2022 ⚽️ Live score 🇫🇷 BLEUS France Étranger Coupes d'Europe

Manchester United a décidé de licencier Cristiano Ronaldo

cristiano-ronaldo-mu-applaudit-west
Publié le 18/11 par Fabien Borne Icon Sport

En réaction à son explosive interview accordée à Piers Morgan, Manchester United a décidé de licencier Cristiano Ronaldo selon plusieurs sources concordantes.

CR7 et Manchester United, ça sent la fin. Selon plusieurs médias anglais, Manchester United a décidé de licencier Cristiano Ronaldo suite à son explosive interview accordée à Piers Morgan. Interview dans laquelle le Portugais vide son sac et se paye son coach Erik ten Hag ainsi que les propriétaires du club, la famille Glazer.

Selon le Daily Mail, Manchester United a entamé les procédures légales pour licencier Cristiano Ronaldo sans lui payer ce qu'il aurait dû toucher jusqu'à l'expiration de son contrat en juin, soit environ 18,3 millions d'euros selon le tabloïd anglais. Les avocats de Manchester United estiment que le Portugais a violé les termes de son contrat en critiquant publiquement le club dans une interview non autorisée.

Cristiano Ronaldo n'est plus le bienvenu à Manchester United

Du côté de The Athletic, on est un poil plus prudent pour le moment. Le média anglais écrit que Manchester United "étudie la possibilité" de résilier le contrat de Cristiano Ronaldo après son interview avec Piers Morgan, sous-entendant que la décision n'est pas encore totalement prise.

Pour ESPN, la décision est prise et Manchester United veut bien rompre le contrat de sa star. ESPN ajoute que lors d'une réunion tenue lundi, Ten Hag a dit aux patrons du club anglais qu'il ne voulait pas que Ronaldo revienne après la Coupe du monde. 

Le Times confirme que CR7 n'est plus le bienvenu à Carrington, le centre d'entraînement des Red Devils, et que le club mancunien cherche à s'en séparer le plus rapidement possible. Dans un communiqué, Manchester United a simplement annoncé avoir pris ce matin "les mesures appropriées en réponse à la récente interview de Cristiano Ronaldo dans les médias".