Malgré l'irruption de West Ham, Valence va bien s'offrir Maxi Gomez

Publié le 09/07 par Fabien Borne - Édité le 09/07

Malgré l'irruption de West Ham, Valence va bien s'offrir Maxi Gomez

Qualifié pour la prochaine Ligue des champions, Valence va s'offrir le buteur uruguayen du Celta Vigo Maxi Gomez (22 ans) et ce malgré la tentative de West Ham de payer sa clause libératoire fixée à 50 millions d'euros.

Le feuilleton Maxi Gomez touche à sa fin. Après deux saisons en Galice et 31 buts marqués en Liga, le buteur uruguayen va bien rejoindre Valence, comme il l'espérait. La semaine passée, le Celta Vigo et Valence avaient trouvé un accord pour une valeur globale estimée à 50 millions d'euros, soit le montant de sa clause. Un accord qui comprenait 14,5 M€ d'indemnité de transfert, plus 1,5 M€ de bonus, le retour au Celta Vigo de Santi Mina (valorisé à 30 M€) ainsi que le prêt de Jorge Sáenz.

Alors que tout semblait ficelé et que le joueur était lui-même tombé d'accord avec Valence, West Ham est entré dans la danse et a tenté de le recruter pour le montant de sa clause libératoire, sans contrepartie de joueur. Un intérêt qui tombait à pic pour les agents du joueur puisque cette opération leur aurait rapporté plus d'argent. Le club londonien proposait aussi un plus gros salaire à Maxi Gomez. 

Mais selon Sky Sports, West Ham ne voulait pas payer la clause libératoire d'un trait et souhaitait échelonner son paiement. Une demande refusée par le Celta Vigo, pour le plus grand bonheur de Valence et du joueur, qui avait une préférence pour le projet sportif valencian selon plusieurs médias espagnols. Un dénouement qui arrange aussi le Celta Vigo, qui souhaitait absolument récupérer Santi Mina, qu'il avait vendu en 2015 à Valence pour 10 M€.

Plusieurs médias ibériques annoncent donc que la saga est terminée et que Valence va officialiser dans les prochaines heures la signature pour 5 ans de Maxi Gomez.