Rumeurs
Officiel

Lorient : Féry prévient Le Bris

féry-le-bris-211023
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Actuellement barragiste avec son équipe du FC Lorient après un été agité, Régis Le Bris se trouve en posture délicate, pour la première fois de sa jeune carrière d’entraineur. Son président, Loïc Fery, est sorti du bois pour évoquer l’avenir de son coach.

À la recherche des pleins pouvoirs sportifs du côté du Moustoir, Régis Le Bris aurait pu quitter la Bretagne durant la période estivale. D’autant que l’entraineur, en poste avec les Merlus depuis presque un an et demi, a suscité un vif intérêt de la part de l’OGC Nice. Finalement, l’ancien formateur a obtenu satisfaction auprès de son président avec qui il était en froid à sujet, pendant que les Aiglons, eux, ont finalement opté pour l'Italien Francesco Farioli.

Les pleins pouvoirs et un début de saison raté

Clés en main donc, Régis Le Bris dont le contrat court jusqu’en 2027 après une prolongation signée en mars dernier, a pu bénéficier d’un recrutement ambitieux et à sa guise. Mais malgré les arrivées des Tiémoué Bakayoko, Isaak Touré, Formose Mendy ou autres Benjamin Mendy et Alfred Gomis, Lorient peine en ce début d’exercice. Les Merlus n’ont connu qu’une seule victoire après huit journées et pointent à une seizième place synonyme de barragiste (7 points). Face à cette situation, Loïc Féry a tenu à délivrer quelques messages via une interview accordée à L’Equipe.

L’annonce de Loïc Féry au sujet de Le Bris

S’il nie un clash avec son entraineur durant l’intersaison, le président lorientais confesse qu’il y a bien eu "une incompréhension autour de la manière dont le club avait communiqué, quand il y a eu ces rumeurs de départ". Autour de la hype dont bénéficie Régis Le Bris grâce à son travail, l’homme d’affaires qui partage sa vie entre Londres et la Bretagne a préféré tempérer : "Vous avez écrit, récemment, qu'on avait un coach qui était en première ligne. Il ne l'est pas du tout." Tout en confirmant le fait qu’il ait "obtenu davantage de pouvoirs sportifs", cet été.

Sachant son club en difficulté, Loïce Féry ne veut pas se laisser déstabiliser par la crise de résultat : "Il faut laisser du temps pour que l'orchestre puisse jouer ensemble, ne fasse pas de fausses notes, et j'ai toute confiance dans le chef d’orchestre." Et de maintenir sa confiance aux hommes en place : "J'ai toute confiance dans le staff. Il n'y aura pas de changement. Ça travaille et il y a une grosse adhésion de l'effectif. Régis Le Bris n'a pas plus de pression."


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales