Les touchantes confidences de la famille d'Abdelhak Nouri

Les touchantes confidences de la famille d'Abdelhak Nouri

Victime d'une arythmie cardiaque en juillet 2017, lors d'un match amical de l'Ajax face au Werder, Abdelhak Nouri est sorti du coma depuis plus d'un an, mais ne peut toujours pas bouger et conserve de graves lésions cérébrales. Aux Pays-Bas, une émission lui était consacrée ce jeudi soir à la télé et ses proches ont pu donner de ses nouvelles.

Abdelhak "Appie" Nouri est sorti du coma. La bonne nouvelle inonde les réseaux sociaux ce jeudi soir, mais est en fait le fruit d'une petite confusion. Victime d'une arythmie cardiaque en juillet 2017, l'ancien grand espoir de l'Ajax est en réalité sorti du coma depuis août 2018. Ce jeudi soir, lors de l'émission De Wereld Draait Door qui lui était entièrement consacrée, son frère Abderrahim a donné de ses nouvelles et elles sont plutôt bonnes.

"Appie se porte bien. Il est à la maison maintenant. Il sait où il est. Les gens doivent se demander ce que j'entends par "il se porte bien". Eh bien, il n'est plus dans le coma, il est réveillé, il mange, il rote, mais il ne sort pas du lit. Il est très dépendant de nous. Dans les bons moments, il peut communiquer en haussant les sourcils, mais c'est un sport de haut niveau pour lui", a confié le grand frère de Nouri. Mohammed, le papa, a lui eu du mal à contenir son émotion, mais garde la foi : "Nous croyons toujours à un miracle, bien sûr. C'est un test difficile pour nous, mais nous allons continuer de faire de notre mieux. Nous avons envie qu'Appie s'améliore. Nous devons juste prendre soin de lui du mieux que nous pouvons."

"Appie sait où il est, c'est bien pour lui"

Sorti du coma en août 2018, Abdelhak Nouri vit désormais dans une maison collée au domicile parental où sa famille peut prendre soin de lui 24h/24."Appie sait où il est. C'est bien pour lui qu'il soit dans un environnement familier avec sa famille", confie Abderrahim. On fait comme s'il n'était pas malade. On lui parle, on discute avec lui et on regarde même du football. On voit qu'il aime ça. Parfois, il y a beaucoup d'émotions, mais aussi souvent un sourire. Cela nous fait du bien."

Présent au cours de cette émission, Frenkie de Jong a aussi délivré une anecdote : "J'étais en plein doute au moment de choisir mon futur club. Je suis donc allé voir Nouri et sa mère lui a demandé : "Fils, où doit aller Frenkie ?", et quand elle a mentionné le Barça, Nouri a haussé les sourcils. C'était beau."