Les confidences de Thiago Silva sur le mal-être de Neymar au PSG

Les confidences de Thiago Silva sur le mal-être de Neymar au PSG

Dans un entretien accordé à France Football, Thiago Silva a évoqué les difficultés d'adaptation de Neymar à Paris et a également évoqué son état d'esprit du moment, bien différent selon lui.

Comme de nombreux joueurs avant lui, Neymar a eu du mal à s'adapter à la vie parisienne. Thiago Silva a reconnu dans France Football avoir vécu la même chose lors de sa première saison au PSG, lui permettant ainsi de comprendre son compatriote.

"Il est exactement dans la même configuration. Il est arrivé avec beaucoup de détermination, de motivation, mais il a ressenti les mêmes sensations que moi à l'époque. Il a subi l'hiver, qui est long, difficile. Il n'était pas habitué. Il a connu aussi de sérieuses blessures qui l'ont empêché de s'adapter au plus vite. Il a souffert, mais aujourd'hui, il est mieux", a confié Silva.

"Je peux vous dire que Neymar est désormais heureux d'être là"

Pour le capitaine brésilien du PSG, Neymar a tourné la page de son transfert avorté au Barça et est désormais pleinement heureux à Paris : "Il est actif et positif dans le vestiaire. Il ne parle pas beaucoup, mais ses paroles ont un impact. Même si beaucoup pensent le contraire, je peux vous dire qu'il est désormais bien dans sa tête, il est heureux d'être là. Il s'entend très bien avec le staff et ça facilite les choses. La commission technique a d'ailleurs une grande part de responsabilité dans le fait qu'il a vite retrouvé le sourire après son transfert raté. C'est agréable de bosser avec ce staff."

Et Thiago Silva de révéler aussi une petite discussion qu'il a eue avec Neymar le mois dernier après la nouvelle blessure de ce dernier : "Je lui ai parlé juste après ses examens. Je ne l'ai pas senti trop abattu. Il était positif. On a rigolé en se disant qu'il valait mieux qu'il se blesse maintenant qu'en février-mars (rires). On aura besoin de lui au printemps. Et j'espère qu'on pourra fêter les 50 ans du club avec une finale de Ligue des champions."