⚽️ Live score Récap mercato France Étranger Coupes d'Europe International

Les 11 conditions de Messi pour prolonger au Barça en 2020

messi-barca-logo-pleur
Publié le 21/09 par Fabien Borne Icon Sport

El Mundo révèle ce mercredi, documents à l'appui, les conditions fixées par Leo Messi à l'été 2020 pour prolonger son contrat au Barça, qui expirait un an plus tard. Certaines ont été acceptées par la direction catalane de l'époque, d'autres ont été refusées. Les négociations ont finalement échoué et l'Argentin a rejoint le PSG libre un an plus tard.

"Les exigences brutales de Messi". Voici le titre qui barre la Une du quotidien généraliste El Mundo ce mercredi. Le média espagnol, qui avait déjà révélé il y a 18 mois l'incroyable contrat de Leo Messi au Barça (74,9 M€ net par an), publie ce mercredi les échanges de mails entre les avocats de La Pulga et les dirigeants barcelonais à l'été 2020.

Un été durant lequel l'entourage de l'Argentin et le président barcelonais de l'époque, Josep Maria Bartomeu, ont tenté de prolonger le contrat de Messi, qui expirait alors en juin 2021. Dans un email envoyé le 11 juin 2020 au Barça, l'avocat de Leo Messi, Jorge Pecourt, a transmis les 11 conditions du joueur pour envisager une prolongation. Les voici ci-dessous :

  1. Contrat jusqu'en 2023 avec possibilité de prolongation unilatérale pour Leo Messi
  2. Salaire fixe : réduction de 20% du salaire fixe en 2020/21, récupération de 10% du salaire en 21/22 et encore 10% en 22/23 avec un intérêt de 3% par an
  3. Paiement des primes de fidélité en retard avec intérêts
  4. Loges pour les familles de Messi et Luis Suárez au Camp Nou
  5. Vol de Noël privé pour toute la famille en Argentine
  6. Paiement des montants reportés lors de la saison 2020/21, plus les intérêts en cas de résiliation du contrat
  7. Bonus de 10 millions d'euros pour la signature du nouveau contrat
  8. Augmentation de la rémunération en cas d'augmentation des impôts
  9. Suppression de la clause de résiliation, qui sera fixée à un montant symbolique de 10 000 euros
  10. Prolongation de Pepe Costa (un employé du Barça proche de Messi)
  11. Engagement du Barça à payer à Rodrigo Messi (frère de Leo) les honoraires qui lui sont dus

Quelques jours après avoir reçu cet email, le Barça demanda à l'avocat de l'Argentin un effort salarial de l'ordre de 30% (et non 20%) en raison de la pandémie du Covid, ce que le clan Messi acceptera. Bartomeu refusa en revanche de faire passer la clause libératoire de 700 M€ à seulement 10 000 euros, "pour ne pas donner l'impression que nous laissons la porte ouverte à un départ de Messi". Le président barcelonais refusa également l'idée d'une prime à la signature de 10 M€, estimant que ce n'était pas possible vu le contexte économique.

Deux mois après ces échanges de mail, le clan de Messi envoya un burofax au Barça pour demander à quitter le club librement (en se basant sur l'interprétation d'une clause présente dans son contrat). Ce que le Barça de Bartomeu refusa fermement. Messi resta finalement encore un an dans son club de coeur avant de signer libre au PSG à l'été 2021.