Le PSG doit-il prolonger Mbappé ? "Je ne fais jamais de promesses" répond Leonardo

Le PSG doit-il prolonger Mbappé ? "Je ne fais jamais de promesses" répond Leonardo

Dans la suite de son entretien accordé au Parisien, Leonardo a évoqué la situation de Thomas Tuchel au PSG ainsi que l'avenir de Kylian Mbappé. S'il a assuré que l'Allemand n'était pas du tout menacé à court terme, le directeur sportif brésilien n'a pas voulu trop se mouiller sur l'avenir de son phénomène français.

Neymar, le mercato, ses méthodes, Tuchel... pour sa première apparition médiatique depuis son retour officiel au PSG, Leonardo a balayé de nombreux sujets avec Le Parisien, qui a publié son entretien en deux parties. Dans la seconde, publiée ce mardi soir, le directeur sportif parisien est interrogé sur Kylian Mbappé et sa désormais célèbre sortie aux Trophées UNFP durant laquelle il a réclamé plus de responsabilités.

"Être Kylian Mbappé, c'est déjà une responsabilité en soi, répond Leonardo. Après, la difficulté, c'est le monde du football et ce qu'il est devenu. Mais Kylian gère ça. Il a fait une saison 2016-2017 incroyable à Monaco, puis a géré un transfert important. La saison suivante, il joue une Coupe du monde, il la gagne… Mbappé est au club depuis deux ans, il a encore trois ans de contrat."

"Je ne veux pas faire de promesse en l'air"

Une manière de rappeler qu'un départ du club n'est pas d'actualité à court terme. Les rumeurs l'envoyant au Real Madrid dès cet été se sont d'ailleurs bien calmées, mais ne devraient pas tarder à revenir, sans doute dès l'année prochaine. Le PSG doit-il alors commencer dès maintenant à parler prolongation avec son phémonène ? "Il n'est pas question de savoir si c'est une priorité ou pas. Mbappé est là, il est très important pour le club, il n'y a aucun débat là-dessus", rétorque Leonardo, qui a souligné à quel point le gamin de Bondy était apparu souriant à la reprise de l'entraînement.

Relancé sur la nécessité de prolonger Mbappé, Leonardo a refusé de se projeter : "Ce n'est pas une question. Moi, je ne fais jamais de promesses. Pour deux raisons : la première est que je ne suis pas celui qui fait tout dans ce club ; la seconde, je ne veux pas faire de promesse en l'air, sans être certain de pouvoir les tenir. La seule chose qui m'intéresse, c'est le concret, c'est aujourd'hui." Comme dirait un groupe légendaire, demain c'est loin.

Pour lire l'intégralité de la deuxième partie de l'entretien de Leonardo au Parisien, cliquez ici.