Le Barça a prévu de payer la clause de Griezmann ce vendredi matin

Le Barça a prévu de payer la clause de Griezmann ce vendredi matin

Le feuilleton Griezmann touche à sa fin. Selon plusieurs sources espagnoles, le Barça a prévu de payer la clause libératoire du Français ce vendredi matin.

Griezmann au Barça, c'est imminent. Selon Mundo Deportivo et Marca, le Barça compte payer sa clause libératoire de 120 millions d'euros ce vendredi matin. En pratique, c'est l'avocat du buteur français de l'Atlético Madrid qui se rendra au siège de la LFP espagnole pour déposer le chèque.

Le Barça attendra ensuite la validation de ce paiement par la LFP avant de communiquer officiellement sur le recrutement de Grizou, censé signer un contrat jusqu'en 2024 et être présenté assez rapidement par le club catalan, probablement samedi.

Griezmann présenté en catimini

Une présentation qui se fera normalement sans supporters du Barça, pour cause officielle de travaux au Camp Nou (la pelouse est en train d'être changée). Selon la presse espagnole, ces travaux tombent à pic puisque les dirigeants blaugrana craindraient un accueil mitigé du Français par les supporters barcelonais, un an après sa polémique "décision" de rester à l'Atlético.

Concernant sa clause, le Barça a tenté de négocier un échelonnement du paiement ces derniers jours, ce que l'Atlético Madrid a fermement refusé. Les jours passant sans qu'aucune officialisation n'intervienne, certaines rumeurs ont vu le jour, notamment celle qui disait que le Barça n'avait pas les fonds pour payer d'un coup la clause du joueur et devait faire appel à un crédit bancaire. Ce que le Barça a démenti.