Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Laurent Blanc se paye le PSG : "Il y a des choses qui ne s'achètent pas"

logo-daily-mercato
Publié le 12/11 par Fabien Borne

Sans club depuis son licenciement doré du PSG en 2016, Laurent Blanc s'affiche en Une de France Football ce mardi. L'entraîneur français porte un regard critique sur son ancien club et juge aussi la progression d'Adrien Rabiot et Marco Verratti, pas conforme à ses attentes.

"Mises au point". Voici la Une de France Football ce mardi, photo de Laurent Blanc à l'appui. L'hebdomadaire publie une longue interview de l'ancien coach de Bordeaux et du PSG, qui donne de ses nouvelles et confie notamment regretter de ne "pas avoir replongé tout de suite" après son licenciement doré du PSG en 2016.

L'entretien n'est pas encore disponible en intégralité, mais FF l'a teasé en dévoilant quelques extraits. L'un d'eux concerne le PSG : "Il n'a pas pris conscience de la dimension du top niveau européen. C'est bien beau de dire qu'on est dans le top 8 en 2016 mais la concurrence se bouge aussi, lance Lolo White. Il y a des grands clubs européens en face, qui sont au très haut niveau depuis trente, quarante, cinquante ans et qui possèdent de l'avance sur Paris dans beaucoup de domaines : la culture du club, l'expérience, l'influence... Ce sont des choses qui se construisent dans la durée et ne s'achètent pas".

Blanc tance Rabiot et Verratti

Une punchline qui fera sourire sachant que le Cévenol a récupéré plus de 22 millions d'euros en se faisant virer du PSG en 2016. Un club dont il suit en tout cas toujours l'actualité, notamment celle d'Adrien Rabiot et Marco Verratti : "Leur évolution n'est pas celle que j'attendais. Ce sont deux joueurs qui évoluent dans l'entrejeu et c'est là que Paris, depuis un certain temps, a des limites, pour ne pas dire des problèmes, estime Blanc. Adrien, tout n'est malheureusement pas clair chez lui. Ce garçon a tout pour réussir. Pour l'instant, il n'a plus l'itinéraire qu'il devrait avoir alors qu'il a tout. Mais je suis peut-être mal placé pour le juger. Je l'aime tellement (...) Verratti n'a plus évolué dans le jeu depuis deux ou trois ans."

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Laurent Blanc chez vos marchands de journaux à partir de demain ou dès ce soir sur le site de France Football si vous êtes abonnés.