Interdiction de recrutement : l'appel de Chelsea ne sera pas suspensif

Publié le 09/03 par Fabien Borne

Interdiction de recrutement : l'appel de Chelsea ne sera pas suspensif

Interdit de recruter par la FIFA jusqu'en 2020 pour avoir enfreint le réglement concernant les transferts de 29 joueurs mineurs, Chelsea ne bénéficiera pas d'un appel suspensif, ce dont il s'est étonné dans un communiqué.

Mauvaise nouvelle pour Chelsea. Interdit de recrutement le 22 février dernier par la FIFA pour les mercato d'été 2019 et d'hiver 2020, Chelsea avait logiquement fait appel de cette décision devant la commission d'appel de la FIFA et espérait que cet appel soit suspensif, c'est-à-dire que sa sanction soit gelée le temps de la procédure d'appel.

Chelsea, qui réfute les accusations de la FIFA qui ont conduit à sa sanction, souhaitait que la procédure d'appel soit suspensive et dure le plus longtemps possible afin de pouvoir recruter lors du prochain mercato d'été. Mais malheureusement pour les Blues, le comité d'appel de la FIFA a fait savoir que l'appel du club londonien n'était pas suspensif.

"Le Chelsea Football Club s'étonne de la décision du comité d'appel de la FIFA de ne pas suspendre la sanction en attendant l'achèvement du processus d'appel, regrettent ainsi les Blues dans un communiqué. Pour autant que le club sache, dans tous les cas précédents où une interdiction d'enregistrement avait été imposée par la FIFA, il a également été décidé de suspendre la sanction jusqu'à la fin de la procédure d'appel". 

Les Espagnols avaient bénéficié d'un appel suspensif

Le Real Madrid, l'Atlético et le Barça avaient en effet bénéficié d'un appel suspensif lorsqu'ils avaient été sanctionnés pour des faits similaires avant d'être quand même sanctionnés in fine. Seul le Real Madrid avait vu sa sanction réduite, passant de deux mercatos de sanction à un seul. Mais c'était après avoir saisi le TAS, l'étape qui suit celle de l'appel devant la FIFA. 

Une étape par laquelle passera probablement Chelsea une fois que la commission d'appel de la FIFA aura, selon toute vraisemblance, confirmé la décision prise en premier lieu par la commission de discipline de l'instance mondiale. "Le club prend note du communiqué du comité d'appel de la FIFA selon lequel il a le droit de faire appel au TAS. En attendant, le club va continuer à coopérer pleinement à la procédure", conclut le communiqué de Chelsea.

Pour Chelsea, l'enjeu est désormais que la commission d'appel de la FIFA rende sa décision le plus vite possible afin d'avoir la possibilité de présenter un recours devant le TAS avant le début du mercato d'été. Chelsea devra espérer que le TAS lui accorde un appel suspensif ou réduise sa sanction, ou les deux. Pour rappel, la FIFA estime que Chelsea a violé ses réglements concernant les transferts de 29 joueurs mineurs.

Ceci peut aussi vous intéresser

25/03 Kanté répond à l'intérêt de Zidane
24/03 Manchester United entre dans la danse pour Hudson-Odoi
21/03 Giroud contacté par les Girondins de Bordeaux ?
20/03 Giroud : "Je sais qu'à l'OL, on parle de certains départs"
14/03 Le triplé de Giroud face à Kiev en vidéo