Rumeurs
Officiel

Incidents Montpellier – Clermont : le MHSC connaît sa sanction !

Le gardien de Clermont au sol après un jet de pétard à Montpellier
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Trois semaines après les incidents à Montpellier ayant visé le gardien de Clermont, la LFP s’est réunie pour des décider des sanction prises à l’encontre du club du sud de la France.

Le 8 octobre dernier, le match entre Montpellier et Clermont avait été brutalement interrompu à la 91e minute après qu’un jet de pétard ait visé le gardien de Clermont, Mory Diaw. Lancé par un supporter montpelliérain et alors que le MHSC menait 4-2 au moment de l'interruption, cet acte pouvait laisser craindre de lourdes sanctions pour le club héraultais au vu des décision prises lors des incidents de Nice ou Bordeaux.

Match à rejouer et deux points en moins

La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a finalement rendu son verdict ce mercredi. Mais le moins que l’on puisse dire c’est que la LFP a été plutôt clémente envers le Montpellier Hérault Sport Club comparé aux sanctions prises par les clubs cités précédemment dans des affaires similaires. Au final Montpellier s’en sort avec le match contre le Clermont Foot à rejouer en totalité à huis clos et avec un retrait de deux points au classement, dont un avec sursis. Cette sanction a eu pour effet de faire reculer Montpellier d’une place, soit à la 15e place du championnat. À noter que, en parallèle, une partie de la tribune Étang de Thau, d’où le pétard a été lancé a été partiellement fermée pour les deux prochains matchs.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré