Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Hongrie-Portugal (0-3) : les tops et flops

CR7-portugal-hongrie-euro
Publié le 15/06 par Samuel Zagury Icon Sport

En ouverture de ce groupe F, le Portugal affrontait la Hongrie devant 65 000 supporters. Si les champions d'Europe en titre ont tremblé, ils se sont tout de même imposés grâce à trois buts inscrits en fin de rencontre. Retrouvez les tops et les flops de ce match.

Les tops

Ronaldo, un doublé et un record

On ne va pas se mentir, les 90 minutes de Cristiano Ronaldo n’ont pas été bonnes. Mais c’est au moment où son équipe en a le plus besoin que le champion se réveille. Et ce fut une nouvelle fois le cas pour Ronaldo. Alors que Guerreiro avait ouvert le score (0-1, 84e), il a transformé le penalty du break obtenu par Rafa Silva (87e).

Puis quelques minutes après (90e+2), il s’est offert un doublé à la suite d'un une-deux fantastique avec Rafa Silva, encore lui ! En trompant Gulacsi à la 87e minute, il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'Euro avec 10 buts. Son doublé le porte à 11. CR7 ne cesse d’écrire des pages de l’histoire, alors que l'Euro ne fait que débuter.

 

La combativité d'Adam Szalai

Si son équipe a été très décevante, le capitaine de la Hongrie, Adam Szalai, a été exemplaire aujourd’hui que cela soit dans l’intensité, la mentalité et la persévérance. Auteur des deux premiers tirs cadrés de son équipe, il n’a cessé de donner du fil à retordre à la paire Dias-Pepe. Titulaire à la pointe de son équipe, il est le joueur qui a récupéré le plus de ballons parmi ses coéquipiers (10, record du match). La Hongrie a joué à un jeu dangereux et a été punie, mais si le nul avait été obtenu, elle aurait pu dire merci à son capitaine.

Danilo, patron du milieu de terrain

Il y aura des choses à redire sur ce milieu de terrain portugais, mais à son poste de formation, le joueur du Paris Saint-Germain a réalisé une performance très solide ce soir. Dans un match où les Hongrois avaient tout misé sur le défi physique, l’ancien du FC Porto a répondu présent. Sur 14 duels disputés, il en a remporté 8, dont 100% de duels aériens. En plus de ses 90% de passes réussies, il mène aujourd’hui son équipe en nombre de ballons récupérés (9), d’interceptions (2) et de dégagements défensifs (2). Un patron au milieu dont avait besoin son équipe

Les flops

Diogo Jota s'est trompé de match

Point positif, il était l’attaquant le plus en vue en première période. Mais ce qu’il faisait du ballon n’était que trop rarement ce que le jeu demandait. La quasi totalité de ses choix aujourd’hui n'ont pas été les bons. Dès la 5e minute du match, il a eu la possibilité de servir un Cristiano Ronaldo seul sur le côté, mais a préféré tirer au but de son mauvais pied. Tous ses coéquipiers sont au-dessus des 80% de passes réussies quand il ne présente que 68% de réussite aujourd’hui. Avec 25% de duels remportés et 25% de dribbles réussis, ainsi que le plus grand nombre de ballons perdus (18), il est logiquement remplacé par André Silva à la 81e minute.

Bernardo Silva était trop soft

Il n’est pas passé à côté comme l’a fait Jota, mais le numéro 10 portugais n’a pas eu l’influence nécessaire sur la rencontre aujourd’hui. Pourtant souvent créateur, il n’a réalisé qu’une seule petite passe clé aujourd’hui quand Bruno Fernandes en a fourni 3. Dans l’intensité, il n’a jamais semblé impliqué ou concerné. Il a perdu 1 ballon sur 5 et présente le deuxième plus faible total de passes réussies derrière Jota. Il est le premier joueur à céder sa place à Rafa Silva, dont l’influence fut toute autre.