Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Gabon : Ndong refuse de jouer, Lemina l'attaque sur les réseaux sociaux

ndong-dribble-gabon
Publié le 12/11 par Maxence Venot Icon Sport

En soutien aux plusieurs footballeurs gabonais arrêtés lors de la manifestation pour la reprise du championnat local, Didier Ndong a annoncé son refus de jouer le match contre la Libye ce vendredi à 17h. Son coéquipier Mario Lemina l'a taclé sur les réseaux sociaux.

Rassemblement tumultueux pour la sélection gabonnaise. Alors que le championnat local est arrêté depuis deux ans, plusieurs joueurs non-professionnels ont profité de la présence des Panthères à Bongoville pour tenter d'obtenir leur soutien et manifester pour la reprise du championnat. Plusieurs forces de l'ordre ont alors arrêté la petite délégation présente devant l'hôtel des internationaux.

Didier Ndong annonce son retrait en soutien...

En soutien aux interpellés, Didier Ndong, le milieu de la sélection, a annoncé jeudi soir sur les réseaux sociaux qu'il ne participera pas au match qualificatif à la Coupe du Monde 2022 face à la Libye ce vendredi (17h). "Loin d'être un hypocrite, je ne serais pas à Franceville pour la simple et bonne raison qu'en aucun cas je ne tolère les arrestations de Stéphane Nguema et d'autres anciens joueurs internationaux (...) Pour marquer ce soutien, j'ai refusé de monter dans l'avion qui mène à Franceville" a-t-il détaillé sur Instagram.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par DIN22 (@didier_ndong22)

...Lemina le tacle en réponse

Visiblement, au sein du vestiaire des Panthères, c'est un sujet de discorde. Après cette annonce de Didier Ndong, son compatriote, Mario Lemina, lui a répondu. En le taclant. "Au moins supporte nous , nous les Hypocrites s'il te plaît" a-t-il écrit sous le post de son coéquipier.

Critiqué par les supporters de la sélection gabonaise, le milieu niçois s'est ensuite expliqué : "On est vraiment navré de ce qui s’est passé pour nos anciens internationaux (...) Mais ce qui n’est pas bien dans cette histoire, c’est de jouer de cette situation grave qui touche le pays". Mario Lemina a finalement conclu en laissant le mystère : "Quand vous allez connaître la vérité sur certaines choses, vous-mêmes vous allez être choqués". Les prochains rassemblements gabonais risquent d'être encore très animés.