Rumeurs
Officiel

Florian Maurice douche les Espoirs de Thierry Henry

Florian Maurice (Rennes) fait preuve de fermeté
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Alors que les Jeux Olympiques se rapprochent, la question de la disponibilité des joueurs de leurs clubs suscite un vif débat. Lors d'une conférence de presse ce mercredi, Florian Maurice, directeur technique du Stade Rennais, a clairement exprimé sa position sur cette question épineuse.

La fin de la trêve internationale ramène la plupart des clubs de Ligue 1 à leurs habitudes habituelles de conférences de presse. À Rennes, l'attention s'est d'abord portée sur les premiers mots de Julien Stéphan depuis l'annonce de sa prolongation de contrat pour deux saisons supplémentaires en début de semaine. Aux côtés de Florian Maurice, le coach breton a d’ailleurs évoqué les dessous de leur relation.

Un autre moment fort de la conférence de presse a été la réaction du tandem à la question de la disponibilité des joueurs du Stade Rennais pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Alors que le technicien de 43 ans a montré une certaine ouverture à libérer trois ou quatre joueurs, tout en soulignant les risques liés à une préparation courte, la position de son dirigeant, en revanche, est plus tranchée.

Florian Maurice réticent à l'idée de libérer des joueurs pour les JO

À l'instar du Real Madrid, qui a récemment envoyé une lettre à la FFF, Florian Maurice a déclaré qu'il ne libérerait pas ses joueurs pour cette compétition hors calendrier FIFA. "Moi, ma réponse est non", a-t-il affirmé, sourire en coin. Expliquant son raisonnement, le directeur sportif, qui devrait continuer son rôle au-delà de cette saison, a souligné les implications de libérer quatre joueurs titulaires du Stade Rennais pour une compétition "fantastique" mais non alignée avec le calendrier officiel.

"Ne peut pas se déshabiller pour habiller l'équipe de France"

"Il faut aussi comprendre les clubs. Je crois qu'il y a un très très grand club (le Real Madrid) qui a été très clair et très catégorique là-dessus. Nous ferons de notre mieux pour soutenir l'équipe de France, mais les intérêts doivent être mutuels. Nous ne pouvons pas sacrifier nos propres objectifs pour ceux de l'équipe de France, même si j'ai un profond respect pour l'équipe de France Espoirs et l'équipe de France A. C'est une situation délicate pour nous, et cela nécessitera des discussions avec les dirigeants des équipes nationales", a-t-il ajouté. Le Stade Rennais, par le biais de Florian Maurice, qui a lui-même participé aux JO d'Atlanta en 1996, est ainsi le premier club de Ligue 1 à prendre position publiquement sur ce sujet. D'autres lui emboîter le pas et compliquer davantage les affaires du sélectionneur Thierry Henry.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales