Rumeurs
Officiel

Equipe de France : Olivier Giroud annonce quand il raccrochera les crampons

Olivier Giroud annonce sa possible retraite
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Le meilleur buteur de l’histoire des Bleus a profité du tirage au sort de la phase finale de l’Euro 2024 pour revenir sur le sujet de sa fin de carrière.

À 37 ans, Olivier Giroud sait que l’heure approche. Alors comment l’empêcher de s’imaginer le plus beau des scénarios pour une fin de carrière ? Invité à commenter le tirage au sort réservé à l’Equipe de France pour le prochain Euro sur les ondes de RMC, l’attaquant tricolore a évoqué la possibilité d'un titre européen avec les Bleus qui pourrait être une belle façon de clore une bien riche carrière.

L’Euro 2024 comme date butoir

"Je suis arrivé le 11 novembre 2011, ça fait quelques années", se souvient le meilleur buteur de l’histoire de l’EDF (56 buts en 129 sélections). "Je m'éclate avec cette nouvelle génération, même s'il y a 20 ans de différence avec le petit jeune, le dernier arrivé, Warren Zaïre-Emery. Je m'entends super bien avec les mecs, même s'il y a un écart de générations. Il y a un super groupe, c'est ce qui fait que j'ai voulu continuer." 

Champion du monde 2018, finaliste du dernier mondial et du championnat d’Europe en 2016, Olivier Giroud participera, sauf contretemps, à sa septième grande compétition avec le maillot frappé du coq.

"Il me manque cet Euro. Si on la gagne, je tirerai ma révérence", a annoncé le numéro 9. "Ce sera peut-être le cas aussi si on ne va pas au bout. Je profite de chaque instant. J'avais dit avec certains mecs que si on gagnait le Mondial 2022, je me retirais. Mais j'ai soif de titres avec mon pays. J'ai beaucoup d'espoirs et d'ambitions. Si elle se passe bien, il est possible que ce soit une éventualité." Une victoire en finale de l’Euro le 14 juillet, jour de fête Nationale qui plus est, ça a de la gueule !


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales