Rumeurs
Officiel

Clément Turpin défendu après OL - Nice

turpin-asse-om
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Attaqué de toutes parts après son arbitrage litigieux lors du match en Lyon et Nice, Clément Turpin a été défendu par le Syndicat des Arbitres de Football d’Elite (SAFE).

Souvent critiqué Clément Turpin a véritablement été traîné dans la boue dès le coup de sifflet final de la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et l’OGC Nice (1-0). Accusé d’avoir fait de nombreuses erreurs à l’encontre des Aiglons, l’arbitre français a fait face à la colère des supporters mais aussi de Marcin Bulka et Jean-Pierre Rivère en zone mixte. Le président du club niçois avait d’ailleurs été très virulent à son encontre en le qualifiant notamment de « personne arrogante ». Face à ces attaques multiples, Clément Turpin a été défendu par le Syndicat des Arbitres de Football d’Elite (SAFE) à travers un communiqué.

Le communiqué du SAFE

« Le SAFE ne peut regretter les attaques ad hominem à l’encontre d’un collègue. Autant, il apparaît tout à fait normal qu’un président de Club puisse livrer son opinion sur la performance d’un arbitre, autant il est tout simplement inadmissible qu’il s’en prenne à l’homme. Non les arbitres ne sont pas arrogants, et la discussion apaisée qui a eu lieu après le match hier soir l’a une fois encore démontré. Qui mesure l’impact de telles déclarations qui génèrent un flot d’insultes, de menaces… Oui, une interprétation technique est possible, à partir des mêmes images visionnées. Oui, le protocole d’utilisation de l’assistance vidéo peut aller vers toujours plus de pédagogie. Oui, malgré les outils technologiques mis à leur disposition, les arbitres sont encore soumis à des situations interprétables. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré