Rumeurs
Officiel

Carlos Soler a refusé de signer libre au PSG en 2023

carlos-soler-psg-juventus
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

Recruté par le PSG en fin de mercato, Carlos Soler aurait pu rejoindre le club parisien libre l'été prochain, mais a refusé, pour permettre à son club formateur de Valence de toucher une indemnité de transfert.

Dans un long entretien accordé à SuperDeporte, quotidien sportif basé à Valence, Carlos Soler est revenu sur son départ de son club formateur cet été. A un an de la fin de son contrat, le polyvalent international espagnol de 25 ans a rejoint le PSG, avec qui il s'est engagé pour cinq ans. Un transfert estimé à 22 M€, bonus compris (18+4).

Carlo Soler explique ainsi avoir négocié durant près de 18 mois avec Valence pour signer un nouveau bail longue durée, en vain. "Ce que j'aurais voulu, c'est un contrat à long terme, de huit, neuf ou dix ans. En Espagne, c'est autorisé et c'est ce que je demandais au club. Ils ne me l'ont pas proposé. Je n'ai rien à leur reprocher non plus, c'est leur décision", a confié Soler, ajoutant que Valence ne s'était pas non plus rapproché de ses exigences économiques.

"J'ai dit à Valence que je ne voulais pas partir gratuitement"

Puis en fin de mercato, l'opportunité PSG s'est donc présentée à lui. "J'ai dit à Valence que je ne voulais pas partir gratuitement parce que je devais beaucoup de choses au club. C'est ce que j'ai dit à Layhoon et à Gattuso. C'est ainsi qu'à la fin du mercato, l'opportunité PSG s'est présentée et, bon, nous avons trouvé un accord et je suis parti". Superdeporte révèle d'ailleurs que le PSG a évoqué avec Soler la possibilité de le recruter libre à l'été 2023, ce que le capitaine de Valence a refusé pour permettre à son club de récupérer une indemnité de transfert.

Carlos Soler a aussi été convaincu par le duo Galtier/Campos qu'il aurait du temps de jeu dès cette saison : "Ils m'ont dit qu'ils changeaient des choses au sein du club, qu'ils voulaient un projet ambitieux pour les prochaines années. Évidemment pour essayer de continuer à gagner le championnat de France, la Coupe de France, mais aussi pour poursuivre l'objectif de la Ligue des champions, qui se dessine depuis de nombreuses années. Et avec cet objectif en tête : avoir une équipe compétitive à tous les niveaux, avec une concurrence à chaque poste. Et j'ai parlé à tous les deux, ils m'ont convaincu que je devais y aller maintenant, parce qu'il y avait beaucoup de matches à jouer et que j'allais être impliqué. Il est vrai que je suis en train de m'adapter, mais je comprends aussi que cela fait partie du processus, que cela fait partie de l'arrivée dans un grand club avec de très bons joueurs et de la concurrence. Je n'ai pas signé un contrat d'un an où je dois m'inquiéter si je ne joue pas au début. J'ai signé cinq ans, un contrat à long terme, en pensant grandir et jouer autant que possible pendant cette période."