Rumeurs
Officiel

Bordeaux : les Ultramarines annoncent une action choc face à Dunkerque

Bordeaux-ultras-2024-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Dans un communiqué acide publié ce lundi matin, les Ultramarines ont annoncé une action d’envergure lors de la rencontre entre Bordeaux et Dunkerque (mardi, 20 h 45) pour protester contre les joueurs, le staff et la direction qui les auraient «  abandonnés ». Ambiance. 

La crise persiste aux Girondins de Bordeaux. Sonnés par une défaite sur le gong contre l’AS Saint-Étienne samedi soir (2-1), les Marine et Blanc ont perdu tout espoir de revenir dans le top 5 et doivent désormais se concentrer sur un objectif bien moins reluisant : se maintenir en Ligue 2. 

Les Ultrasmarines font grève !

Et cela passera par un bon résultat contre Dunkerque (mardi, 20 h 45). Pour cette rencontre, les Bordelais seront privés de leurs Ultramarines pendant le premier quart d’heure. En effet, le groupe d’ultras bordelais a décidé d’entrer en grève jusqu’à nouvel ordre pour protester contre les joueurs, le staff et la direction qui les auraient « abandonnés ». Une nouvelle mauvaise nouvelle de plus pour Bordeaux, empêtrée dans une crise sportive mais aussi financière. Promis à la DNCG, l’arrivée d’un actionnaire minoritaire se fait toujours espérer et en attendant, Gérard Lopez doit remettre au pot chaque mois pour payer les salaires des joueurs… Une situation idigne pour l'un des plus grands clubs de l'histoire du football français.. 

Les compositions probables pour Bordeaux - Dunkerque

Bordeaux : Johnsson - Michelin, Bokele, Barbet, Ekomié (ou Nsimba) - Diaz, Ignatenko, Weissbeck - Davitashvili, Vipotnik, Livolant

Dunkerque : Koné - Youssouf, Lagae, Sangante, Bilingi - Yassine, Gbamin, Anziani, Ghrieb - Bardeli - Courtet


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya