Rumeurs
Officiel

Barça : l'agent de Dembélé tacle la gestion de Xavi

ousmane-dembele-barca-ballon-grenade
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

Alors que les négociations entre l'agent d'Ousmane Dembélé et le Barça sont tendues depuis des mois, le représentant du joueur a lâché un petit tacle glissé à Xavi Hernandez dans L'Equipe du jour.

Le quotidien L'Equipe fait un gros point sur le feuilleton Dembélé ce mardi et révèle notamment que le PSG ne compte finalement pas se positionner sur ce dossier. Mais la grosse info du quotidien français, c'est que les négociations ne sont pas rompues entre l'entourage de l'ailier français et le club catalan.

Mieux même, le quotidien français assure qu'il n'y a pas tant d'écart entre ce que propose le Barça et ce que réclame le joueur, ce qui peut surprendre puisque le Barça a clairement fait passer le message qu'il ne répondrait pas aux exigences économiques de Dembélé. Des exigences jugées exorbitantes que le club barcelonais a largement fait fuiter via ses relais médiatiques.

Un problème de fixe garanti ?

L'Equipe croit savoir que le différend entre les parties ne concerne pas forcément les chiffres, mais la notion de salaire fixe garanti. Selon la presse catalane, le Barça proposerait en effet un salaire fixe assez faible à Dembélé, mais avec de grosses variables, ce qui ne serait donc pas au goût du joueur. Selon L'Equipe, Dembélé possèderait le plus gros contrat du club s'il acceptait l'offre de ses dirigeants.

De son côté, le quotidien catalan Mundo Deportivo assure ce mardi que le Barça n'a pas formulé de nouvelle offre à son joueur récemment et attend une réponse définitive de sa part cette semaine. "Le club est clair : il n'augmentera pas son offre à Dembélé et ne fera pas plus d'efforts pour lui", insiste le quotidien catalan.

"Ce n'est pas qu'une question d'argent"

Dans ce jeu de poker menteur, l'agent de Dembélé s'est offert une sortie surprenante dans L'Equipe du jour, pointant du doigt la gestion sportive de son poulain par Xavi Hernandez. "On évoque souvent l'argent quand il s'agit de la prolongation d'Ousmane mais ce n'est pas qu'une question d'argent. Mais aussi de gestion au quotidien, confie Moussa Sissoko. Cette gestion sportive avec cette entrée sans entraînement, juste après le Covid, c'est vraiment difficile à comprendre pour nous."

Moussa Sissoko fait allusion à l'entrée de Dembélé la semaine passée en Coupe du Roi, juste après avoir été guéri du Covid-19. L'ailier français était remplaçant face à Linares (D3) et a égalisé pour le Barça après être entré en jeu à la mi-temps. Mais dans le camp de Dembélé, "on regrette que l'attaquant, freiné par les blessures, ait été envoyé parfois au feu dans des contextes de reprise. Comme en Coupe mercredi", explique L'Equipe.

Un reproche surprenant quand on sait que Xavi Hernandez fait tout son possible pour que Dembélé prolonge et répète à chaque fois publiquement tout le bien qu'il pense de son joueur. Nul doute que cette critique de Sissoko va faire jaser à Barcelone et ne devrait pas participer à améliorer les relations déjà tendues entre les parties.


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne