Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Angleterre-Allemagne (2-0) : les tops et flops

Kane-2906.
Publié le 29/06 par Maxence Venot Icon Sport

A Wembley, l'Angleterre a battu l'Allemagne (2-0) et se qualifie pour les quarts de finale. Raheem Sterling et Harry Kane sont les buteurs des Three Lions. Retrouvez nos tops et flops.

Les tops

Sterling, encore lui

Comme depuis le début de l’Euro, Raheem Sterling a fait la différence pour l’Angleterre. Pour son quatrième match de la compétition, l’ailier des Three Lions a inscrit son troisième but dans le dernier quart d’heure (75’), en reprenant du plat du pied un centre à ras de terre de Shaw. Une réalisation qui récompense son activité durant toute la rencontre. Le joueur de Manchester City avait allumé la mèche dans ce 1/8 de finale avec une frappe enroulée parfaite (16’) et une belle percée amenant à un sauvetage d’Hummels devant Kane juste avant la pause (45+1).

Kane, la libération

Même si son match n’est pas parfait, l’attaquant de l’Angleterre a enfin réussi à trouver le chemin des filets dans cet Euro. Avec seulement deux ballons touchés à la 35’, la performance d’Harry Kane se profilait fantomatique. Finalement, en seconde période, et plus particulièrement en toute fin de match (86’), le joueur de Tottenham a parfaitement coupé un centre de Jack Grealish de la tête, permettant aux Three Lions de valider leur ticket pour les quarts de finale et aux supporters présents à Wembley d’exploser. Le compteur est débloqué pour Kane, qui se débarrasse, enfin, d’une pression énorme sur ses épaules. Un nouvel Euro débute pour lui.

La solidité défensive anglaise

Quatrième match dans cet Euro pour les Three Lions et quatrième clean sheet. Pour ce choc face à la Mannschaft, Gareth Southgate a fait le choix de se calquer sur la formation allemande et a aligné une défense à trois composée de Walker, Stones et Maguire, avec Trippier et Shaw en pistons. Un choix payant pour le technicien anglais puisque ses trois défenseurs ont récupéré quinze ballons, ont réalisé onze dégagements et n’ont encaissé aucun but. Comme depuis le début de la compétition. Costaud.

Les flops

Müller avait la balle d’égalisation

Si son match n’est pas catastrophique, l’attaquant de la Mannschaft avait l’égalisation au bout du pied droit et l’a gâchée. A peine cinq minutes après l’ouverture du score de Raheem Sterling, Thomas Müller a été parfaitement lancé par Kai Havertz dans le dos de la défense et s’est présenté face à Jordan Pickford. Après une légère attente pour parfaitement armer sa frappe du droit, le joueur du Bayern a un peu trop croisé son tir et a manqué le cadre. Impardonnable à ce niveau-là. On peut supposer que Müller aura beaucoup de regrets ce soir et dans les prochains jours.

Werner, trop timide

Pour sa première titularisation dans cet Euro, Timo Werner n’a pas été capable de faire la différence. Pourtant, la Mannschaft en avait bien besoin. Sorti peu avant le dernier quart d’heure (68’), l’attaquant de Chelsea a perdu 9 de ses 21 ballons touchés durant la rencontre. Mais surtout, le natif de Stuttgart a eu la plus grosse occasion allemande en première période. Servi plein axe par Havertz, Werner n’est pas parvenu à gagner son face à face contre Pickford, bien sorti dans ses pieds (32’).