Récap mercato Livescore France Étranger Coupes d'Europe International

Amine Adli a recalé deux gros clubs européens

amine-adli-toulouse-conduite-new
Publié le 11/08 par Fabien Borne Icon Sport

Le dossier Amine Adli est toujours incertain à trois semaines de la fermeture du mercato et le président de Toulouse a fait le point sur le dossier ces dernières heures, non sans amertume.

Simple sur le papier, le dossier Amine Adli est bien plus compliqué dans les faits. Sacré meilleur joueur de Ligue 2 la saison passée, le jeune milieu offensif du TFC ne souhaite pas prolonger son contrat qui expire dans un an et son club souhaite donc le vendre cet été. Si Adli est ouvert à un départ, il ne souhaite pas aller n'importe où pour autant et les clubs qui le courtisent et qui ont fait une offre au TFC ne sont a priori pas ceux qu'il souhaite rejoindre.

Dans un long entretien accordé à La Dépêche du Midi, le président toulousain Damien Comolli a ainsi révélé que son gaucher avait repoussé deux belles offres de clubs européens : "Nous avons reçu deux offres. Une d'un club du Top 5 européen pour 10 millions d'euros, et une du Top 15 européen pour 12 millions d'euros. Le joueur a refusé les deux clubs, que je ne peux pas nommer mais ce sont des clubs gigantesques. Étrangers. Et qui jouent la Champions League et le titre dans leur championnat respectif tous les ans. Le joueur a refusé de discuter avec eux."

Visiblement, il ne s'agit pas du Bayern Munich puisque selon L'Equipe ou encore Bild, Amine Adli est très intéressé par l'opportunité de rejoindre le géant allemand. Mais le Bayern Munich n'a pas encore fait d'offre à Toulouse et souhaite d'abord vendre. Possible aussi que le Bayern, comme d'autres clubs intéressés, ne souhaite pas dépenser 10 millions d'euros pour un joueur de 21 ans n'ayant plus qu'un an de contrat.

Toulouse ne veut pas lâcher Adli à 5 M€

Ce qui pourrait expliquer pourquoi Comolli met la pression sur son joueur, accusant au passage son entourage de ne pas penser aux intérêts du TFC : "La réalité du marché ne se situe pas à 5 millions d'euros pour Amine. Si des clubs espèrent qu'ils pourront l'acheter à 5 millions, ou si ses agents le proposent à travers l'Europe, y compris en France, pour cette somme, ça ne va pas se passer comme ça. On gardera le joueur jusqu'au 30 juin 2022, plutôt que de le vendre à 5 millions. C'est absolument niet."

En attendant d'y voir plus clair, Damien Comolli a annoncé qu'Adli ne jouerait plus pour le TFC d'ici la fin du mercato. Le président toulousain a aussi brandi la menace d'écarter son joueur plus longtemps s'il venait à rester sans prolonger : "Si j'étais à sa place, je me ferai énormément de soucis. Imaginons qu'il ne joue pas un match du 10 août au 1er juillet 2022, sa carrière serait grandement en danger, si nous prenions cette décision-là..."