Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Algérie-Nice-Delort : Galtier répond sèchement à Belmadi

galtier-conf-deter
Publié le 15/10 par Fabien Borne Icon Sport

Christophe Galtier était en conférence de presse ce vendredi, à deux jours de Troyes-Nice. L'occasion pour l'entraîneur niçois de répondre au sélectionneur algérien Djamel Belmadi, qui a vivement critiqué Andy Delort pour avoir décidé de mettre la sélection en pause pendant un an afin de se concentrer sur l'OGC Nice.

Christophe Galtier a tout fait pour recruter Andy Delort à l'OGC Nice l'été dernier et n'a pas manqué l'occasion de voler au secours de son joueur lors de sa conférence de presse du jour. Delort est en effet sous le feu des critiques depuis que Djamel Belmadi a révélé la semaine passée que le nouveau buteur de Nice avait décidé de mettre la sélection algérienne en pause durant un an pour se concentrer sur son nouveau club.

Comme il l'avait expliqué en conférence de presse, le sélectionneur algérien a très mal vécu la décision de son joueur et s'en est encore ému hier soir au micro de "Rothen s'enflamme" sur RMC Sport : "Mettre en pause la sélection pendant un an, c'est la grosse blague de l'année. C'est ou de la grosse stupidité, ou le culot qui n'a pas de limite (...) On va se taper dans toute l’Afrique pendant une campagne de qualifications qui est un peu un enfer, et quand tout est fait, quand tout est réglé, le monsieur revient comme une petite mariée. C’est doublement nous manquer de respect."

"Je l'ai trouvé très excessif hier"

Présent ce vendredi en conférence de presse, Christophe Galtier estime que le sélectionneur algérien est allé trop loin : "Il faut laisser les propos au sélectionneur algérien. Je l’ai connu en tant que jeune joueur, c'était un bon footballeur déjà très excessif. Ça se confirme en prenant de l’âge. Des fois, on s’assagit, d’autres fois, on ne s’assagit pas. Je l’ai trouvé très excessif hier", a confié l'entraîneur niçois dans des propos rapportés par RMC.

Galtier n'a aussi pas apprécié que Belmadi reproche à Nice de mettre la pression sur ses joueurs pour qu'ils ne participent pas à la CAN : "Il faut toujours se poser la question de pourquoi le joueur ne veut pas aller en sélection. J’ai connu ça à Saint-Etienne, puis à Lille. Après, il y a un échange sélectionneur-joueur. Mais mettre la responsabilité sur le club, éventuellement sur l’entraîneur et son environnement, c'est très malhonnête et malsain", a déploré Galtier.

Enfin, Galtier a aussi répondu aux inquiétudes de Belmadi concernant l'utilisation d'Hicham Boudaoui au poste d'ailier droit en club, lui qui évolue plutôt dans un rôle axial habituellement. "Qu’il s'occupe de son équipe, de ses compétitions et qu’il nous laisse travailler sereinement, a lâché le coach niçois. J’ai des joueurs heureux de travailler ensemble. Hicham s’épanouit, il découvre un autre rôle, d’autres consignes, un autre modèle de jeu. Avoir de la polyvalence, c’est intéressant à la fois pour le joueur et pour le sélectionneur national."