Vente OM : le clan McCourt dénonce une "tentative de déstabilisation"

Vente OM : le clan McCourt dénonce une "tentative de déstabilisation"

Agacé par les déclarations de Mourad Boudjellal et de Mohamed Ayachi Ajroudi, Frank McCourt a répété ce mardi soir via une porte-parole que l'OM n'était pas à vendre, dénonçant une "tentative de déstabilisation" du club.

La partie de poker menteur continue entre les propriétaires actuels de l'OM et ceux qui rêvent de le racheter. Quelques heures après la sortie de Mohamed Ayachi Ajroudi, Frank McCourt a répété à l'AFP, via une porte-parole, que son club "n'était pas à vendre".

"Non seulement il n'existe aucune discussion de quelque nature que ce soit avec M. Ajroudi ou ses partenaires contrairement à ce qui est rapporté dans les médias, mais nous assistons à une tentative de déstabilisation du club au moment précis où il traverse sa période la plus faste et la plus réussie depuis la prise de contrôle de Frank McCourt fin 2016", a ajouté la porte-parole de l'Américain.

Pour Ajroudi, "tout est à vendre et tout est à acheter"

Cette dernière a aussi déclaré que "Frank (McCourt) est focalisé avec beaucoup d'enthousiasme sur la prochaine saison qui verra l'OM retrouver la place qu'il mérite parmi l'élite européenne en participant à la Ligue des Champions, une première en 7 ans."

Interrogé sur la communication de l'OM un peu plus tôt dans la journée, Ajroudi estimait lui à l'AFP que "tout est à vendre et tout est à acheter. Si on a avancé, c'est que c'est possible. Mais on veut que ce soit fait avec beaucoup de précision. Nous nous préparons depuis un moment. On ne se jette pas dans la mêlée comme ça". La suite au prochain épisode.