Vente OM : Boudjellal "va commencer à couper le son"

Vente OM : Boudjellal "va commencer à couper le son"

Après avoir beaucoup parlé depuis vendredi dernier, Mourad Boudjellal promet d'être plus discret dans les jours à venir concernant son projet de rachat de l'OM. Selon lui, son équipe "va entrer dans le secret des affaires".

Mourad Boudjellal veut devenir le nouveau président de l'OM et tout le monde est bien au courant maintenant. Après avoir multiplié les interventions médiatiques depuis vendredi dernier, et rencontré certains groups de supporters marseillais lundi soir, l'ancien boss du RCT a promis une communication plus discrète dans les prochains jours.

"La bonne stratégie est la gagnante, a-t-il confié dans L'Equipe du jour. On verra à la fin. Mais bon, on va commencer à couper le son. On a fait assez de bruit. On va entrer dans le secret des affaires". Hier soir, le clan McCourt a en tout cas répété que l'OM n'était pas à vendre et qu'il n'y avait "aucune discussion de quelque nature que ce soit avec M. Ajroudi ou ses partenaires".

"J'ai senti les supporters méfiants vis-à-vis de moi et de l'offre qu'on porte"

Boudjellal et Ajroudi ont eux annoncé que l'Américain allait recevoir très vite (normalement cette semaine) une lette d'intention, mais sans montant. "Avant de faire une offre par une banque d'affaires, il faut qu’on connaisse le passif et l’actif, on ne va pas faire une offre aveugle. Nous travaillons avec deux banques d'affaires de premier plan, dont une France, que nous ne pouvons pas nommer pour l'instant", a précisé Ajroudi hier à l'AFP.

Concernant sa rencontre avec les groupes de supporters de l'OM, Boudjellal en a dit plus dans L'Equipe du jour : "Je les ai sentis méfiants vis-à-vis de moi, de l'offre qu'on porte. On ne s'est pas embrassés sur la bouche mais sincèrement, les échanges ont été courtois. Si je les ai rassurés ? Je n'en sais rien. Je n'ai pas de légitimité pour l'instant". Une tendance confirmée par La Provence, qui croit savoir que les supporters n'ont pas été spécialement convaincus et ont décidé de ne pas prendre position pour le moment.