Officiel : le rachat de l'OGC Nice enfin autorisé

Officiel : le rachat de l'OGC Nice enfin autorisé

La dernier obstacle administratif avant le rachat de l'OGC Nice par le groupe INEOS a été franchi ce mercredi. Le mercato niçois va enfin pouvoir commencer.

Les supporters niçois peuvent pousser un grand ouf de soulagement. A 12 jours de la fermeture du marché des transferts, l'Autorité de la concurrence a enfin validé le rachat de l'OGC Nice par le groupe INEOS appartenant au milliardaire anglaise Jim Ratcliffe.

Une autorisation qui va permettre aux nouveaux propriétaires niçois de lancer enfin leur projet et leur mercato d'été. Ils ont déjà avancé en coulisse sur de nombreux dossiers et 4 à 5 recrues sont attendues d'ici le 2 septembre.

4 ou 5 recrues attendues à Nice

En défense, la piste la plus chaude pour renforcer le poste de latéral gauche mène à Stanley Nsoki, le joueur du PSG. L'ancien Niçois Dalbert Henrique était aussi dans les petits papiers niçois, mais selon L'Equipe et Nice-Matin, le Brésilien ne viendra finalement pas. Nsoki est valorisé à environ 10 M€.

Nice aurait aussi bien avancé sur le recrutement du Lorientais Alexis Claude-Maurice, pour qui Loïc Féry réclame 15 M€, ainsi que sur le prêt avec option d'achat de l'Algérien Adam Ounas, qui plaît aussi au LOSC. En attaque, Nice aurait déjà bouclé l'arrivée du Danois Kasper Dolberg pour 25 M€ (20+5) et pourrait rapidement l'officialiser.

Si Adrien Tameze venait à quitter Nice pour le Spartak Moscou, le Gym penserait au milieu belge Orel Mangala (Stuttgart) pour le remplacer. Un joueur de 21 ans estimé à 12 M€.