Rumeurs
Officiel

Officiel : le Barça blinde son joyau Lamine Yamal

lamine yamal barca 2023
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

Nouvelle pépite de la Masia, Lamine Yamal (16 ans) a prolongé son contrat au FC Barcelone ce lundi.

Signée en juillet dernier, la prolongation de Lamine Yamal au FC Barcelone a été officialisée ce lundi par le club catalan. Nouvelle pépite de la Masia, le célèbre centre de formation du club barcelonais, Lamine Yamal a prolongé son contrat jusqu'en juin 2026 avec une nouvelle clause libératoire fixée à 1 milliard d'euros, comme Gavi, Pedri, Ronald Araujo ou encore plus récemment Alejandro Balde.

Lancé en pro en avril dernier à seulement 15 ans, 9 mois et 16 jours, Yamal est devenu le plus jeune joueur à faire ses débuts avec le FC Barcelone, dont il est cette saison un élément de plus en plus utilisé par Xavi Hernandez, avec déjà 9 matches disputés et 2 passes décisives délivrées.

Lamine Yamal, un talent très précoce

Ailier gaucher très fin techniquement, Lamine Yamal est également devenu le 8 septembre dernier face à la Géorgie le plus jeune joueur à porter le maillot de la sélection espagnole, à l'âge de 16 ans et 57 jours. Buteur lors de ce match, le Barcelonais est aussi devenu à cette occasion le plus jeune buteur de l'histoire de la Roja.

Âgé de seulement 16 ans, Yamal ne pouvait pas signer un nouveau contrat supérieur à trois, mais selon Mundo Deportivo, son super agent Jorge Mendes a déjà convenu avec le Barça de signer à sa majorité un nouveau contrat jusqu'en juin 2030. Que les supporters barcelonais se rassurent, leur nouveau joyau est bien parti pour rester longtemps dans leur club. Espérons simplement pour lui qu'il ne connaîtra pas le même sort que son aîné Ansu Fati, passé en quelques mois de successeur de Lionel Messi à joueur indésirable du club...


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne