Mercato PSG : la mère de Cavani répond au président de l'Atlético

Mercato PSG : la mère de Cavani répond au président de l'Atlético

La passe d'armes entre le clan Cavani et l'Atlético Madrid continue. C'est cette fois la mère du joueur qui a répondu au président madrilène Enrique Cerezo, qui a accusé l'Uruguayen d'avoir fait capoter le deal.

Maman Cavani a encore parlé dans la presse espagnole, toujours au quotidien madrilène AS. En plein feuilleton hivernal, Berta Gómez avait publiquement confirmé les envies de départ de son fils à l'Atlético Madrid et accusé les dirigeants parisiens de mal se comporter avec lui. Elle a cette fois répondu aux accusations du président du club madrilène, Enrique Cerezo. Ce dernier assure depuis la semaine dernière que si le transfert du Matador a capoté, c'est parce que l'agent du joueur a été gourmand en réclamant 18 M€ de prime à la signature.

L'agent de Cavani, qui est également son demi-frère, avait déjà démenti cette information, affirmant que l'Uruguayen était prêt à baisser son salaire pour signer à Madrid et que si le deal ne s'était pas fait cet hiver, c'est simplement parce que l'Atlético n'avait pas réussi à satisfaire les exigences du club parisien. Une version confirmée ce jour par la mère de Cavani.

"Mon fils voulait vraiment jouer avec Simeone" 

"Mon fils a fait tout ce qui était en son pouvoir pour aller à l'Atlético. Il a mis la pression au PSG en ne jouant pas pour qu'ils le laissent partir et après il a dit à son frère qu'il était disposé à baisser son salaire pour faciliter son transfert à l'Atlético. Il voulait vraiment jouer avec le Cholo (surnom de Diego Simeone) et l'a démontré à chaque instant", a assuré Berta Gomez.

Elle a ensuite taclé le président de l'Atlético : "Nous ne comprenons pas pourquoi le président a dit de telles bêtises. Cela nous a fait beaucoup de mal, car c'est totalement faux que Walter (le demi-frère et agent) ait demandé une prime à la signature. Ce monsieur (en parlant de Cerezo) devrait dire à ses supporters pourquoi Cavani n'est réellement pas venu à l'Atlético. C'est parce que dans un premier temps le PSG ne voulait pas le laisser partir et ensuite parce que l'Atlético n'a jamais proposé ce que le PSG demandait une fois que le PSG a accepté de négocier."

"Le président de l'Atlético doit demander pardon"

La mère de Cavani a ensuite répété que son fils n'avait jamais privilégié l'argent cet hiver : "Edinson ne voulait pas que l'argent soit un problème, car si c'était une histoire d'argent, il serait parti à Manchester United, à Chelsea ou à l'Inter Miami, qui a fait une grosse offre pour lui. Que personne n'oublie que mon fils a une carrière irréprochable, que c'est un professionnel intègre, et que la pression qu'il a mise au PSG en ne jouant pas pour forcer son départ à l'Atlético restera une tache dans sa carrière."

Cette grosse mise au point faite, la mère de Cavani a évoqué un possible départ de son fils à l'Atlético cet été : "Est-ce que c'est impossible qu'il aille à l'Atlético cet été ? Non, mais le président de l'Atlético doit demander pardon. Nous ne sommes pas rancuniers et tout peut s'arranger s'il revient sur ce qu'il a dit. Mon fils va avoir des offres, c'est une certitude, car c'est un grand avant-centre, comme il l'a prouvé ces dernières années, mais il pense toujours à aller à l'Atlético car il aimerait jouer sous les ordres d'El Cholo."